La démocratie, c'est formidable...

Oui, c'est super, on peut tout dire, voyez Jacline Mouraud, petite dame bretonne, elle fait une vidéo anti-gouvernement en disant "et le pognon des taxes sur l'essence, où il va, et celui des radars, il est où le pognon, hein, le brozouf ?", elle met ça sur Youtube, en-dessous il y a Bison Futé qui écrit "yes sister trop forte", l'équipe de Vinci Autoroute qui écrit "si Edouard Philippe se pointe au péage de Saint-Arnoult, même pas on lève la barrière", mage Babacar porte de la Chapelle qui écrit "je suis en live dans ma tête avec l'âme d'Ayrton Senna, sachez qu'il vous kiffe", et Jacline Mouraud est tranquille, parce que Macron est un démocrate, sinon il enverrait Agnès Buzyn lui faire 24 vaccins à la suite, et l'autre finirait en légume avec plus de trous que le pull qu'Alain Souchon enfile le dimanche pour aller acheter le pain. 

Parce qu'en dictature, c'est pas le même topo, si vous dites à Kim Jong-un "salut frérot, alors, tu fais quoi des 4 litres d'essence mensuels qu'il y a pour tout le peuple, me dis pas que c'est Depardieu qui les a sifflés quand il est venu pensant que c'était de la gnole ?", et ben l'autre vous trucide, ou pire, vous torture, c'est-à-dire qu'il demande à son coiffeur, Kim Provost, de vous faire la même coupe que lui. 

Alors oui, on est bien en démocratie, même si la nôtre est un peu foireuse, on vote une fois tous les 5 ans pour un type pas doué qui fera ce qu'il peut sans plus jamais nous demander notre avis, ça ressemble à un mariage mais sans le sexe, donc ça ressemble à un mariage. Alors que sur les grandes questions, exemple, faut-il légaliser la GPA ?, doit-on accueillir des migrants  et si oui, combien, 5, 10 ou 12 ? ou doit-on obliger le rappeur Bigflo à s'appeler un supo afin que le duo avec son frère ça fasse un supo et Oli ? 

Et bien on n'est jamais consulté. Des référendums, il y en peu, le dernier c'était en 2005, la constitution européenne, les médias, les politiques avaient dit de voter oui, les gens ont voté non, donc ils sont pas près d'en réorganiser un, on répond n'importe comment, aussi. Les français sont tellement dans la contestation systématique que si un avion se met à chuter, les seuls à rester dedans c'est nous, juste parce que le pilote nous aura dit de sauter et qu'on lui répondra "bah tu sais quoi, non, j'ai commencé à regarder Alad2, je vais le finir parce que j'ai envie de savoir où est la vanne". 

Certes hier, il y a eu le référendum sur la Nouvelle-Calédonie, mais seuls les gens de là-bas avaient le droit de voter, nous non, alors qu'on aurait voté pour leur indépendance, les gens se seraient dit "ça nous coûte cher, c'est trop loin pour se faire un petit week-end et j'ai jamais aimé Karembeu parce qu'il lui a passé 15 ans à rouler des patins dans le nombril d'Adriana à cause de la différence de taille, allez hop, ciao, les iliens".

La suite à écouter à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.