C'est la semaine des départs, Bison Futé a classé rouge la sortie de l'Elysée... L'info maltraitée par Tanguy Pastureau !

Au gouvernement, ça entre, ça sort, on a l'impression que c'est une comédie de boulevard et que Thierry Beccaro va venir saluer à la fin avec Amanda Lear, devant un public qui ferait mieux d'assister à des spectacles de qualité, comme par exemple le mien, au Théâtre du Marais à Paris. 

Hier, c'est le journaliste Bruno Roger-Petit, ou, comme l'appellent les amoureux des acronymes, BRP, qui était annoncé partant, il était porte-parole de l'Elysée, quasiment un an jour pour jour après sa nomination, c'est cruel, Macron, en anniversaire il est nul, si c'est lui qui faisait le clown Ronald Mc Donald, il se mettrait à hurler à un gosse "tu vas crever, Kevin, si tu continues à bouffer des graisses saturées, allez, bon anniv' pour tes 8 ans, profite bien, parce que c'est pas sûr que t'en ai 9 un jour". Bruno Roger-Petit, c'est un type discret, on l'a vu 2 fois, dont une où en fait c'était un rideau qui était filmé en plan fixe, le prendre lui en porte-parole, ça équivalait à débaucher Carla Bruni pour un projet d'album de rap hardcore. Et, selon l'Express, il n'a pas pu s'intégrer à l'équipe, tel un chef du Ku-Klux Klan aux funérailles d'Aretha Franklin, car les gens de la com, très soudés, ne l'ont jamais accepté, il arrivait le matin, disait "bonjour", et les autres continuaient à prier en direction du Touquet en murmurant "Manu est grand, Edouard Philippe est son prophète". 

Hier, il a démenti son licenciement, ce qui signifie qu'il n'a pas été prévenu, même cette info-là, il n'aura pas été foutue de la donner, je pense que si on le charge du tirage de l'Euromillions, il va annoncer les gagnants du Keno. D'après la presse, BRP sera remplacé par Sylvain Fort, la plume de Macron, comme les danseuses du Lido, Macron a une plume, que lui, bien sûr, ne s'enfonce pas dans le cul, puisque Sylvain Fort fait une très nette séparation entre sa vie privée et son travail.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.