Tanguy nous livre ses réflexions sur l'écologie et sur les politiques engagées en la matière...

La transition écologique, c'est fini, les scientifiques ont dû se tromper, c'était de la fake news, s'il fait 40 l'été à Valenciennes c'est juste un hasard, le plastique c'est top, et fini l'hybride, là j'ai repéré une petite Fiat Panda diesel de 97 sur Le Bon Coin, je vais la prendre, il y a pas de raison qu'elle parte au Mali et que dans 10 jours je vois Amadou et Mariam en photo dans Télérama la tête enfoncée dans le tronc de l'arbre qu'ils viennent de percuter. 

On l'a notre nouveau Michael Jackson, c'est Macron, lui et son gouvernement, ce sont tous des bras cassés mais ils ont leurs jambes, donc ils font du moonwalk. Les mecs parlent pendant 7h de suite de la possibilité un jour peut-être si Dieu veut inch allah de mettre en place un référendum, et pendant ce temps-là reculent sur tous les sujets en matière d'écologie, et personne n'en parle, BFM, C-News, filment les 4 derniers gilets jaunes en train d'essayer de cuire des Croustibat au feu de bois sur le rond-point d'entrée d'agglomération d'Amiens. 

Je vais être clair, les gilets jaunes, pour moi, c'était nécessaire, parce que la précarité en 2019, c'est moins supportable que l'ensemble des chansons d'Hervé Vilard jouées à la flûte à bec. Mais cette cohue fait qu'on ne s'occupe pas du sujet n°1, notre survie, là on joue notre peau, la terre part en vrille, cette planète ressemble de plus en plus au cerveau de Francis Lalanne. Un seul exemple, l'Australie, ce continent formidable qui en 2000 nous a donné Kylie Minogue en microshort doré. Les australiens en 2 mois ont tout eu, la plus grosse sécheresse de l'histoire, des cyclones, des inondations, là ils ont des crocodiles dans les rues, et pas sous forme de sac comme à Paris avenue Montaigne, des vrais, vous sortez promener votre teckel, vous revenez sans le teckel, et sur une jambe parce que le croco, le teckel c'était juste l'entrée. Mais Trump, à l'autre bout du monde, nie le réchauffement climatique dès qu'il neige dans le Montana, lui 3 flocons ça le rassure, il n'a pas besoin d'un psy, de toutes façons, personne ne voudrait s'en occuper, c'est un temps complet sur la semaine, s'il a juste une boule à neige dans sa poche, c'est bon.

Mais notre Macron, c'est le même, la seule différence, c'est qu'il est mieux coiffé, il a renoncé à tout, la fin du glyphosate en 2021, ce n'est plus d'actualité, Nicolas Hulot va se suicider par strangulation en serrant contre son cou son collier à dent de requin de surfer bourré. Le 24 janvier, dans la Drôme, lors d'un débat avec les français, son 30ème, en un mois il a plus causé que Luchini depuis le jour de sa naissance, Macron a dit, je cite "si on interdit le glyphosate, on tue certaines filières", donc dans 20 ans on sera toujours chargé de substances juste parce qu'on a partagé un poireau avec son neveu, c'est-à-dire qu'un pot-au-feu, c'est des légumes au glyphosate + de la viande polonaise avariée, une fourchette et vous avez un drapeau blanc qui vous sort de la bouche, c'est votre estomac qui vous dit "mec, je renonce". Donc glyphosate, on garde. Les pailles et couverts plastique, ça devait être interdit dans 10 mois, le Sénat a fait repousser d'un an la date de fin, 2021, les mecs pioncent H24, mais quand ils se réveillent, c'est pour faire des conneries, ils ont la même vie que des bébés. Pourtant 70% des déchets marins sont dus au plastique à usage unique, vous ouvrez une baleine, dedans c'est le Leclerc de Reims, il y a tout, du Minidou, des touillettes, des tupperware, limite à la sortie de la bête on vous demande votre carte de fidélité.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.