Tanguy Pastureau fait un petit point historique sur l'origine de l'argent, et en arrive à Bernard Arnault...

L'argent, c'est important, oui, mais l'argent n'a pas toujours existé, il a été inventé au 7ème siècle avant JC, un hipster barbu qui prenait le soleil sans écran total. Avant le 7ème siècle, les types troquaient une torche contre une peau de bête ou un buste d'Alain Juppé, qui était jeune à cette époque, contre une MST, seul truc à être moins marrant qu'Alain Juppé. Un jour, un mec qui n'avait plus rien a eu l'idée de troquer sa femme contre celle de son voisin, et ça a été la naissance de l'échangisme, donc de la soirée hot ! Même s'il n'y avait pas de caméra, pour garder un souvenir, il fallait rester 4h10 dans la position de la brouette néandertalienne. C'était la même chose que la brouette d'aujourd'hui, mais non épilée, le temps qu'un artiste grave la scène dans une plaque de marbre. En sport, seul le curling, où il ne se passe rien, pouvait être retranscrit de cette manière. Aujourd'hui, on pourrait graver un match de l'équipe de Metz.

Puis le roi de Lydie, ancien pays d'Asie mineure, a inventé les pièces de monnaie, qu'il a fait toutes rondes. Au début, il a tenté de les faire en triangle, mais dans la poche avant du jean ça s'enfonçait dans les parties, et les gens n'avaient plus comme conversation que "aïe ouille", ou "putain j'en peux déjà plus de l'argent, vivement qu'on invente le communisme ou Alexis Corbière". L'argent a été célébré par les artistes, tel le poète Yannick, en 2000, auteur des vers "Yannick j'aime ton flow, j'aime ta voix, j'aime ton style, mais surtout j'aime ta maille". J'essaie d'intéresser Alison Wheeler à mon travail, donc je mets des éléments de culture jeune, urbaine, R'n'B, dans mes chroniques. Wesh yo. Ouh ouh, da da sound of da police. Voilà, j'ai fait un effort pour aller vers l'autre, maintenant laissez-moi être vieux et écouter Reggiani. Bref, aujourd'hui, en 2018, l'argent est la valeur n°1, dans le rap, c'est l'argent, dans le sport, c'est l'argent. Nous-même, si nous n'étions pas payés, ne serions pas là sur Inter, c'est l'argent qui nous fait exister en tant que groupe, si le 11h-12h30 c'était gratos, il y aurait personne ou alors Jack Lang par réflexe, un générique d'émission qui démarre, en général il est là. L'argent, c'est super, et ça, une catégorie de gens l'a bien compris, les patrons de gros groupes. Forbes, le journal que vous donnez à un zadiste il s'en sert même pas comme PQ, a ainsi établi le classement des français les plus riches.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.