La tension est grande entre les États-Unis et l’Iran. Pour l’instant, les deux présidents se twittent des menaces, c’est comme quand Kelly des Anges 12 clashe Samantha des Marseillais, mais avec des armes. Et des culottes...

L’actu va vite, toujours plus vite. On n’en peut plus, je rêve d’un monde où n’existeraient ni BFM, ni C-News, ni LCI, ce qui ferait que les gens se rendraient compte de l’existence de France Info. France Info, c’est la 27, donc on ne tombe pas dessus par hasard, moi à chaque fois que j’y suis, c’est parce que mon chat a marché sur la télécommande. Et c’est de l’info mais qui prend le temps, c’est-à-dire qu’on voit des journalistes mourir d’ennui tandis que derrière eux il y a un open-space avec des stagiaires en pull moche commandant sur Bricorama.fr de la corde pour se pendre. Il y a trop d’actu, prenez hier, j’ai fait une chronique sur Sanna Marin, 1ère ministre finlandaise, bonne chronique, je me suis mis 4/20, ce qui pour moi est une bonne note, puisque je me hais. J’ai moins d’estime pour moi-même que Neymar pour le reste des êtres humains à part lui. 

Vous avez même ri, parce que j’ai mis 2-3 blagues accessibles, le reste du papier était pointu, c’est ce qui me freine dans ma carrière, si j’étais plus grand public, Laurence Bloch, directrice d’Inter, me dirait « poussin, je te mets en matinale et je vire tous les autres, c’est Beigbeder qui a raison, vous êtes 7000 comiques un poète, François Morel, c’est trop, on n’est pas au Marrakech du Rire, à chaque fois qu’au passage d’antenne à midi 30 Philippe Bertrand tente une vanne, j’ai envie de l’écorcher avec une râpe à gruyère ». 

Bref hier, j’étais content de moi, j’avais parlé de la décision de la n°1 finlandaise de passer à la semaine de 4 jours, 12h35, j’ouvre Twitter, j’ai un message d’une dame, Christine Barrely, une quidam, parce que les réseaux sociaux donnent l’impression aux anonymes qu’ils ont le droit de s’adresser à nous, disant « Tanguy Pastureau a encore perdu une occasion de vérifier ses infos avant sa chronique, ce projet de semaine de 4 jours est oublié ». Elle renvoie sur le site Checknews de Libé, un truc de vérification de l’info, c’est comme le service qualité chez Etam mais sans slip, qui à 11h53 a publié un démenti, Sanna Marin a parlé de la semaine de 4 jours, mais depuis a changé d’avis, elle est pour la semaine de 17 jours. J’étais à l’antenne à 11h55 et je n’ai pas mon 06 en studio, donc impossible d’avoir le démenti, à moins, et j’en appelle à la direction, de me mettre à disposition 4 jeunes de 3ème pour dégrossir le boulot, et me faire des cafés, et me masser en m’appelant « maitre ». 

Là je vais vous parler des tensions entre les USA et l’Iran, autant vous dire que dans 4 minutes la chronique est obsolète, pourquoi croyez-vous que les autres chroniqueurs parlent des hit bags ou de leurs pratiques sexuelles, parce que ça ne vieillit pas, ils sont jeunes, ils ne savent pas encore que dans 10 ans, leurs pratiques sexuelles, ça sera un vague souvenir, ou une vidéo pour les plus prévoyants. Je vous le dis, Guillermo, mon petit, contactez Roc-Eclerc, parce que les funérailles de votre bas-ventre, c’est demain. 

Mais revenons à l’Iran, moi j’ai grandi dans la haine de l’Iran, car petit dans tous les films américains que je voyais un méchant sur 2 était iranien, l’autre était irakien. Si à 7 ans j’avais croisé un iranien adulte, je lui aurais mordu le pubis en criant « crève, saleté de perse, je te souhaite la gastro ». Et bah Donald Trump actuellement, est l’enfant de 7 ans que j’étais, parce que les iraniens, ils les déteste, le 3 janvier, il a tué un général, Qassem Soleimani.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.