Le concours de Miss America modifie ses règles, ce qui est une petite révolution que Tanguy Pastureau décrypte.

Le concours de beauté Miss America a annoncé cette semaine une révolution. Jusqu'à présent, Miss America, c'était basique. Il y avait 50 filles, une par état américain, qui annonaient trois sottises (la guerre c'est mal, tuer les animaux c'est pas bien pour les animaux qui préfèrent manger du foin que mourir, et la méchanceté c'est pas gentil), avant de défiler en bikini en secouant du boule à un rythme tel que le téléspectateur, chez lui, était pris de mal de mer et vomissait ses burgers, ses chips, son soda, ses donuts, ses chicken wings, sa glace, sa pizza et ses chamallows parce qu'en général, à l'heure du défilé en bikini, il venait de finir son entrée. Mais ça, c'est fini. Adieu les tétons, au revoir les uques, la femme n'a pas besoin de se désaper pour être belle. Voyez la Joconde, des fringues moches, des cheveux filasses, un teint jaunâtre, un paysage de cambrousse. Quand on regarde bien derrière, on voit José Bové tout poilu traire une chèvre avec 2 doigts. Et ben avec juste un sourire, elle se démarque, alors que Michel Sardou non. Mais lui, même en bikini, il ne donnait pas envie. Donc c'est terminé, et à la place du défilé en maillot, il y aura un échange avec le jury, du genre "bonjour, comment vous appelez-vous ?". La personne répondra "Jean-Luc, je suis le père de Samantha, vu qu'il y a plus de bikini et que j'ai une part féminine très développée, à chaque fois que Pretty Woman repasse sur le câble, je chiale à la fin, putain, j'ai préféré la remplacer". Donc plus de bikini, les audiences vont chuter, parce que si c'est pour voir des filles se présenter, autant assister à l'entretien des stagiaires à Air Production, société de Nagui, quand celui-ci leur demande si elles sont prêtes à cesser toute vie sociale, à bosser 27h par jour et à croiser Christophe Maé en pantacourt en lin, suite à quoi elles se donnent la mort. Nagui, niveau rythme, il est entre Christopher Froome et le lièvre qui voit arriver Gérard Larcher avec une fourchette.

Mais la présentation en robe de soirée, c'est fini aussi. A la place, les Miss viendront dans la tenue de leur choix, claquette-chaussette, T-shirt Hard Rock Café Tulle, ou porte-jaretelle, parce que l'essentiel, dit l'organisation Miss America, c'est qu'elles soient libres. Enfin, en 2018, les femmes sont libres, même à Kaboul. Là-bas, ça fait 40 ans qu'on a arrêté le défilé en bikini. Ces gens étaient des précurseurs. La lutte contre l'alcoolisme, c'est eux aussi. Bref, selon les organisateurs, les candidates devront montrer ce qu'elles ont au plus profond de leur âme, ce qui est terrible, parce qu'entre les névroses d'enfance mal guéries, les pulsions sordides et les rancoeurs, l'âme humaine est glauque, si c'était un objet, ce serait une cuvette de toilette d'un hôtel Formule 1. Daniel Morin, vous n'avez pas envie de savoir ce qu'il a dans la tête. Excuse-moi, vieux, mais moi je préfère que tu défiles en slip.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.