Le 20 juillet, Jeff Bezos va se barrer dans l’espace à bord de son propre vaisseau spatial...

J’ai horreur de l’espace, ce truc tout noir bourré de bouts de satellites chinois qui se baladent. Dans l’espace il n’y a rien, juste Thomas Pesquet qui essaie de choper sa brosse à dents en train de flotter dans l’air, et qui trompe son ennui en prenant des photos du Cantal. Thomas Pesquet, c’est un Yann Arthus-Bertrand qui aurait eu de l’ambition. 

Ce qui est nul dans l’espace, c’est que rien ne change, la Grande Ourse que je regardais gamin, c’est la même que regardent les enfants aujourd’hui, et même nos ancêtres, Marco Polo, Drucker, regardaient la même. Cette espèce de casserole à la con qui est dans le ciel et nous pousse à 23h à aller retaper dans le frigo, mes poignées d’amour, je les dois à la Grande Ourse. Et au fait que les salles de sport sont fermées. Et au fait que même demain quand elles rouvriront j’irai pas dedans. 

Alors on est tous là à s’extasier, oui, naguère les navigateurs se dirigeaient en regardant les étoiles, bah oui mais il y avait pas Waze, tant mieux d’ailleurs, parce que pour aller du Portugal à Rio, le truc aurait essayé de les faire passer par Libourne. Moi avec Waze, je suis entré dans des lotissements dans lesquels aucune voiture, hors résidents du lotissement, n’était entrée depuis 82. Les autochtones vivaient tellement entre eux qu’ils s’étaient  reproduits en famille, certains avaient six pouces à chaque main, une oreille pour trois, à faire passer un Picasso pour un post Instagram sans filtre. Et cette histoire des Rois Mages qui ont été guidés par une étoile pour arriver jusqu’à Jésus, ça va, même s’ils s’étaient perdus en route, à un moment ils auraient trouvé une autre personne en train de végéter dans du foin au milieu des bêtes, s’ils avaient eu la patience d’attendre quoi, 2000 ans, à avoir ce profil il y avait Karine Le Marchand. 

L’espace est surestimé, si vous voulez un grand lieu vide, il y a l’étagère consacrée aux tenues sobres dans le dressing de Cyril Hanouna. Par exemple, moi, je ne rêve pas du tout d’aller dans l’espace, si je veux avoir une sensation d’apesanteur, j’applique sur mes derniers cheveux la même lotion que Laurent Delahousse et j’ai les bulbes qui entrent en lévitation. Mais d’autres sont attirés par ça, en général des gens riches, très peu de petits paysans éthiopiens arrivent à se projeter à moyen terme dans une fusée. 

Jeff Bezos, par contre, lui y parvient, et hier il a annoncé qu’il allait faire partie du premier voyage de tourisme spatial, c’est comme le tourisme en Turquie, sauf que si tu as la tourista à cause de l’eau du robinet, tes excréments volent à travers la pièce, c’est un mix des films Interstellar et Trainspotting. 

Bezos, petit rappel, ce n’est pas un des mousquetaires d’Alexandre Dumas, mais le PDG d’Amazon, le site sur lequel on trouve tout, c’est une sorte d’épicerie arabe sans arabes. Enfin, si on met de côté les livreurs Amazon. Bref, Bezos a de l’argent, à chaque fois qu’il retire du fric à la tirette de la Caisse d’Epargne, celle-ci prend subitement feu, donc il peut se lancer dans les projets les plus fous. Il a 186 milliards de dollars, moi avec cette somme, j’achèterais le silence de la chanteuse Yseult, mais lui, c’est l’espace. Chacun sa marotte, comme disent les millenials. 

Bezos, en 2000, a donc fondé Blue Origin, en 2015, il a réussi à lancer une fusée, et le 20 juillet, pendant qu’on sera en vacances, qui à Acapulco, qui à Shangaï et moi à Nevers parce que je ne suis pas vacciné, par pitié pour Francis Lalanne, je ne voulais pas qu’il ait fait tout ça pour rien, et bien Jeff va se barrer dans l’espace à bord de son propre vaisseau spatial. Et ça c’est la réussite, on fait tout un tralala, Nagui, autour de votre carrière, mais vous, en bas de la radio, vous vous taillez en deux roues comme un gueux, Jeff Bezos, à midi 30 il sort de la Maison de la Radio, avec sa fusée, à midi 29 il est sur le plateau de Taratata. Avec Audrey Pulvar au sol qui crie « et alors, t’as pas vu la borne Vélib, salaud ? ». 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés