Les "Paradise Papers" font trembler le monde des puissants : Elisabeth II, Lewis Hamilton, Bono, Dassault Aviation,...

Les révélations des Paradise Papers font trembler le monde des puissants. Et là, on parle des très très riches, des gens pour qui Patrice Evra, le champion de krav-maga, c’est un gueux. Des groupes ou particuliers français qui voient Mme Macron dans Gala, se disent :

Ah la vache, Brigitte elle a sorti l’ensemble Vuitton à 7000 boules, peut pas s’habiller chez Kiabi cette bourgeoise, pas question que ce soit moi qui la sape, elle a cru que je bossais dans le Sentier, allez hop je mets mon brozouf ailleurs.

C’est de l’optimisation fiscale et c’est légal. Quand on est riche, on fait un gros montage, encore plus compliqué que celui de la commode Tarva 6 tiroirs d’Ikéa, et on découvre des endroits du monde ou Frédéric Lopez ne va pas, parce qu’il n’y a ni inuits ni pygmées mais juste des banquiers. Exemple : le Panama. Mais il faut aimer la drogue. Jersey, mais il faut aimer les anglais. Ou les îles Caïmans, mais il faut l’aimer l’eau, parce qu’avec le réchauffement, dès 2025 le coffre-fort bourré de blé sera à 20 mètres sous la flotte, et un retrait ça se fera avec des bouteilles. C'est ce que fait déjà Benoit Poelvoorde quand il va à la Bred en sortant de faire ses courses. Des journalistes ont enquêté, dont le service investigation de Radio France,... Des gens comme nous sauf qu’ils bossent. Ils ont le cerveau de Sherlock Holmes et des looks d’intermittents. Les mecs sont capables de retrouver vos clés de voiture à France Bleu Mayenne alors que vous pensiez les avoir perdu ici à la machine à kawa.

Et leur constat est terrible : l’optimisation fiscale est aussi courante que l’usage d’huile de friture en tant que shampoing pour Benjamin Biolay. La reine Elisabeth II, mamie pudding, en a croqué, et sans les dents puisqu’elles sont dans un verre. Elle a une société intitulée "Duché de Lancaster". Normalement avec un nom pareil on se retrouve dans Game of Thrones à trucider un dragon monté par un nain, mais elle avec ça, elle a investi 7,5 millions de dollars aux Caïmans. Un proche de Justin Trudeau, le beau gosse québécois, le seul avec Fifi le caribou à ne pas avoir été invité à le rejoindre dans sa chambre d’hôtel par Gilbert Rozon, a lui aussi un trust aux Caïmans, les Caïmans, c’est très fréquenté, c’est comme Berck Plage sauf qu’il y a du soleil et pas de frites.

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.