La France est fière de ses pandas, ces gros ours qui ont la vie de Patrick Balkany, c’est-à-dire qu’ils évoluent en captivité. Sauf qu’eux se reproduisent, ils ont donné naissance il y a 2 ans au filleul de Brigitte Macron, Yuan Meng Macron. Mais le souci, c’est que la Chine va nous les reprendre...

Tanguy, la France, notre beau pays, est panda-dépendant. Oui, les pandas, ce sont ces grands ours ringards qui sont toujours en noir et blanc alors que même Alain Duhamel est passé à la couleur. Ce sont des plantigrades chinois, mais au contraire des chinois, les gens, qui sont de gros bosseurs, la Grande Muraille de Chine, ils l’ont monté en 27 minutes à 5, les pandas sont des branleurs, H24 ils mâchent du bambou assis les pattes écartées, on a l’impression de voir Clara Morgane il y a 20 ans un jour où elle ne s’était pas épilée alors qu’elle était en train de tester le régime vegan. 

Je ne sais pas pourquoi le public aime tant les pandas, bébé c’est mignon, mais une fois adulte, c’est comme l’être humain, la plupart du temps on est sur des physiques ingrats, le public en studio, je suis sûr que petits ils devaient être charmants. Regardez Yuan Meng, le panda du zoo de Beauval, il était tout mimi, une boule de poil, on aurait dit Florent Pagny, et là, en 2 ans, c’est devenu un panda énorme, Brigitte Macron, sa marraine, n’ose même plus lui faire la bise, pour peu que le panda soit bigleu, elle qui est longiligne, elle a peur qu’il la prenne pour une tige de bambou et lui bouffe la tête. 

Or, une 1ère dame sans tête, on a déjà vécu ça en 1793, on a vu que ça faisait pas comme avec les poules, elle n’a pas couru bien longtemps sans. Non, la tête est tombée dans un panier, le bourreau est passé en caisse, on lui a dit « vu l’état de l’article, on va vous le faire à -40% », et basta. Oui, Yuan Meng a déjà 2 ans, il lui reste 18 ans à tirer, car le panda a une espérance de vie de 20 ans, soit 20 de moins que la personne qui tape dans le dos de Booba en lui disant « tu vas bien, la Fouine ? ». Et les gens se ruent à Beauval pour le voir, le zoo a gagné un million de visiteurs par an depuis qu’il est là, certains mecs, poilus du dos, se font tracer au rasoir par leur femme des ronds dans la toison juste pour lui ressembler. 

Oui, la France, ce pays qui avant Yuan Meng, a aimé d’autres êtres ayant la même hygiène que lui comme Noël Mamère ou Virginie Despentes, s’est prise de passion pour cet ours, au point que Benoit Hamon, pour 2022, s’est mis au bambou, et actuellement il apprend à rouler sur le dos en faisant groumf. Mais l’amour finit toujours mal, c’est pour ça que je conseille plutôt de consacrer son temps au gobage d’huitres, parce que chaque année à Noirmoutier, il y a un concours, on peut remporter un T-shirt. 

Ainsi Yuan Meng, notre bébé puant, va être arraché de sa terre natale, la France, en 2021, c’est le début de la remigration, sur Fdesouche ils sont comme des fous, ensuite le groupe Magic System sera raccompagné en Côte d’Ivoire, par des musicologues outrés, et ce sera le tour des humoristes belges de France Inter de s’en aller, ce qui permettra d’embaucher pour les remplacer 195 français. Le problème avec Yuan Meng, c’est que même s’il est né chez nous, il appartient à la Chine, c’est fou, Ségolène Royal est née à Dakar, et ben si le Sénégal nous la réclamait, bon ok, on la lui donnerait, on n’en a pas l’utilité et sur Le Bon Coin elle n’entre dans aucune catégorie, mais… 

En fait, la Chine attend que le panda soit sevré, là il tête encore, ce qui fait bizarre, parce qu’il a la taille de sa mère, donc on a l’impression de voir un film des frères Dardenne concernant l’inceste avec des acteurs un peu négligés. Mais une fois sevré, hop, les Chinois le foutront dans l’avion, sièges B1, B2, B3 et B4 car le panda a un fessier massif, chez les Kardashian quand ils en voient un à la télé tout le monde crie « c’est tonton », et fini, on va perdre notre panda.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.