Cette semaine a été particulièrement chargée chez les rois et les princesses....

Pas chez nous, puisque nous avons zigouillé les nôtres en 1793 avant de planter leurs têtes sur des piques, c’est nous qui avons inventé les tapas. On doit donc se tourner vers les anglais, nos voisins à grandes dents, qui ont gardé les leurs au frais, et 4 fois l’an les passent au micro-ondes puis les regardent végéter à 16 sur un balcon en se disant que si le balcon chute, ça fera de la gelée royale. Il y a bien sûr Elizabeth 2, qui régente tout, c’est la patronne, l’équivalent de Denis Brogniard sur Koh Lanta mais en mieux rasée, et qui vit depuis 91 ans sans en foutre une rame, elle a l’activité d’un chanteur de métal satanique qui se serait installé à Lourdes, c’est la seule qui pense que Monster c’est un site sur le Loch Ness. 91 années d’une vie de protocole absurde, il est par exemple interdit au roturier de la toucher et lui parler, si elle avait pris un amant parmi le peuple, cette masse grouillante et vulgaire, le manant aurait dû lui faire l’amour en silence et à 4 m de distance en projetant sur elle ses sécrétions selon la technique du jeu de fléchettes, elle est donc restée fidèle au prince Philip.

Mais celle qui ravit les anglais en 2017 ce n’est pas mamie pudding, c’est Kate, la duchesse glamour qui a marié ce grand couillon de William, et qui a mixé le principe du taylorisme et celui de la maternité, son utérus c’est l’usine Renault de Cléon, 24/24 elle confectionne des princes, elle en a déjà autant qu’il y en a dans un paquet de biscuits. En 2013 est arrivé George, un chti bonhomme trop chou qui ferait pleurer d’émotion le chef de Boko Haram rien que s’il le regardait faire du cerceau, puis en 2015 Charlotte, c’est la même que George mais en fille, c’est pas une sœur, c’est un produit dérivé. Un spin-off. Et là, paf le corgy, Kate a annoncé qu’elle était de nouveau enceinte, quand elle l’a dit à William, il a répondu, oh là là, j’en peux plus de cette routine, zarma, je me taille avec une paysanne mongole, quitte à ce qu’elle ait le même taux de fécondité, autant vivre à la cool dans une yourte en fumant des bouses de yack.

Sait-on de combien de mois Kate Middleton est-elle enceinte ?

Oui, dans 8 jours, ça fera 3 mois, selon Stéphane Bern interrogé par Le Figaro, Bern c’est le spécialiste des monarques, vous lui bandez les yeux, lui faites sentir un roi, il vous dit, il a 64 ans, 4 mois et 2h, et il y a 50 minutes il a bu un ristretto. En temps normal, pour annoncer une grossesse, on attend 3 mois révolus, mais Kate, pas de bol Popaul, est atteinte d’hypermesis gravidarum, un nom savant pour dire qu’elle gerbe, toute la journée elle vomit, pendant 9 mois, c’est comme des vacances à Ibiza quand on fait un mélange ecstasy-Heineken-crottin de Chavignol, mais sans David Guetta qui hurle, est-ce que vous êtes chauds ce soir ? Et malgré ça, elle en est à son 3ème lardon, donc à elle seule elle a déjà autant vomi que les quatre membres de Led Zeppelin sur leur tournée de 71.

Le futur bébé entrera à la 5ème place dans la succession au trône, derrière Charles, William, Kate, George et Charlotte, Harry, frère de William, passe 6ème, il perd une place à chaque fois que Kate sort un roti du four, il a la vie de Jackie Quartz dans le Top 50 quand arrivait le nouveau Michael Jackson, et il ne deviendra jamais roi, sauf si un jour les 5 devant lui bouffent un plat surgelé Lidl, car leur organisme, pas préparé à ça, lâcherait, et, dans un dernier souffle, ils murmureraient God save the Queen, sauf Charles qui dirait, ah the cow, c’est la vache en anglais, elle nous a tous enterrés, la vieille.

A noter que Kate et William ne sont pas les seuls à enchainer la brouette du Berkshire et l’hélicoptère de Buckingham, puisqu’en Suède, le prince Carl Philip et la princesse Sofia ont enfanté le 31 août d’un petit Gabriel, alors que son frère est de 2016, un par an, en Suède il fait pas beau, il y a pas N’oubliez pas les paroles, donc à part procréer, il n’y a rien à faire. Seul souci, au rythme où ça va, d’ici 50 ans, il n’y aura plus que des princes, donc j’en appelle à nos auditeurs, lâchez-vous, les gueux, le week-end arrive, faites des bébés, ne regardez pas la 2 parce qu’il y a Moix et Angot, ça va vous couper l’envie, mais si nous ne voulons pas qu’à terme il n’y ait que de petits princes mignons, agissons, pour qu’il ait aussi des moches. D’autant que grâce à ça, vous pouvez éviter un burn-out à Stéphane Bern. Allez, je vous laisse, moi je m’y mets.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.