Pamela Anderson s'est installée à Marseille, où elle file le parfait amour avec le joueur de l'OM, Adil Rami. Problème : elle ne parle pas français. Solution : elle parle avec son corps.

Pamela Anderson vit heureuse à Marseille. Oui, Pamela Anderson était, il y a 25 ans, ma star préférée. Depuis j'ai mûri. Mes goûts se sont affinés, je préfère Kim Kardashian et Zahia. J'aimais Alerte à Malibu, ce feuilleton instructif dans la mesure où il renseignait sur un métier méconnu, celui de nageur-sauveteur, et je me suis toujours intéressé aux métiers.

Dans le générique, on voyait aussi Pamela courir, avec l'image passée au ralenti, alors que si on voit Gérard Collomb se déplacer au ralenti, c'est qu'on a filmé et tout laissé tel quel. Du coup, les formes de cette dame partaient vers la gauche, puis la droite, c'était l’ancêtre du GPS. Et moi je rêvais devant une si belle utilisation du plastique, là où une table de jardin, par exemple, m'a toujours laissé insensible; même lorsque cette catin de table de jardin chez ma tante me présentait ostensiblement son trou pour parasol, j'ai refusé cette relation, j'étais pas prêt, je me suis dit : "T'engage pas trop vite, mon loup, commence par un week-end chez Center Parcs avec un guéridon".

Bref, Pamela Anderson me fait rêver, alors quelle ne fût pas mon excitation quand il y a 6 mois j’apprenais, avec l'enthousiasme qui est celui d'Edouard Philippe quand quelqu'un l'a reconnu dans la rue, ce qui n'est pas encore arrivé mais arrivera peut-être un jour, que Pam venait d'emménager à Marseille. Elle déprimait en Californie, trop de sable, trop de soleil, pas assez d'impôts, ni de Daniel Morin parce qu'en Californie ils ont tous une hygiène irréprochable, donc elle s'est dit "je me taille en France, là-bas on picole et on couche". 

C'est faux, bien sûr, mais les étrangers sont naïfs, ils pensent aussi que Mireille Mathieu est notre plus grande star, alors qu'à part dans un salon Franck Provost où on met sa photo avec écrit : "interdit de faire ça aux clients", Mireille Mathieu, tout le monde s'en tape. Pam arrive donc à Marseille, découvre les spécialités locales, le poisson, parfois pas frais, le pastis, parfois pas frais, Jean-Luc Mélenchon, bref. Un jour, elle va au Grand Prix de Monaco, ce qui consiste à regarder des voitures en train de tourner sans fin et avoir ainsi la même vie morne que le prince Albert, et là elle rencontre Adil Rami, un footeux qui joue à l'OM, club dont vous aimez à dire, Nagui, qu'à côté du PSG, c'est un beau repère de branleurs et de gros losers.

Et depuis, Pamela Anderson a emmenagé chez Adil Rami, à Marseille. Oui, ce monsieur réalise mon rêve d'ado. Si en plus il trouve un poster de Nirvana signé par Kurt et qu'il essaye des vêtements de femme, il aura tout piqué de mes envies d'il y a 25 ans. Il dort avec la femme qui a fait fantasmer la terre entière, mais il ne réalise pas, parce qu'à l'époque d'Alerte à Malibu, il avait 7 ans, donc lui le seul souvenir qu'il a de la série, c'est l'épisode où David Hasselhoff sauve une baleine  échouée sur la plage, il lui crie : "Fais gaffe, les japonais arrivent, ils vont te bouffer". La baleine se dresse sur sa queue et rejoint la mer à petits pas feutrés. 

Pam a accordé une interview au Daily Mail, où elle raconte sa relation avec Adil, elle dit : "Ça accroche bien entre nous". C'est un couple qui roule, comme celui composé par Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit ou Ségolène Royal et l'image sublimée qu'elle a d'elle-même. Et elle ajoute : "Je ne parle pas français, il ne parle pas anglais", donc on se dit : "Ils communiquent sans doute en morse, quand elle montre 2 fois le téton gauche et une fois le droit, ça fait SOS. Et bien pas du tout, ils ne parlent pas, car, dit Pam, ils ont pour s'exprimer le langage corporel.

C'est épuisant, rien que pour lui demander le sel, le gonze est obligé de lui faire 40 minutes de massage tantrique, alors que s'il avait su dire salt, il pouvait passer la soirée à la cool devant Netflix. Autre souci, quand ils sont dans la rue, ils ne peuvent pas dire : "Bon, on fait quoi?", "j'sais pas, on va acheter du shit",... Je rappelle qu'ils vivent à Marseille, et ils sont obligés de se planquer dans un buisson afin que leurs corps discutent, un coude vient se mettre dans un nombril, un gros orteil dans une bouche, et quand les corps se sont bien raconté leur vie, ils se rhabillent.

Sinon, dans l'interview, Pamela révèle qu'elle fait ses courses chez Monoprix. Comme elle ne parle pas français, quand la caissière lui dit "c'est 24,50 pour les 2 pommes", elle répond : "Bouge pas bébé", et vient se frotter contre la dame, langage corporel. Puis Pam révèle qu'Adil la surnomme l'Alien, parce qu'il trouve qu'elle fait très jeune pour son âge. Elle en a 50, elle en fait 27, soit pile l'inverse de David Rachline du FN. 

Il faut dire qu'en Californie, il lui ont tout refait. Les mecs ont tiré dessus, ont mis 4 agrafes à l'arrière, lui ont collé une étiquette Made in USA, et c'était réglé. Là-bas tout le monde fait ça, visuellement il n'y a plus de vieux. Vous dites à un gamin en voiture "Mais gros, pourquoi t'es au volant ?", il vous répond "Ça va, shut your mouth, j'ai eu mon permis en 1932". 

Lors de sa rencontre avec Adil, raconte Pamela, il lui a demandé ses papiers d'identité parce qu'il ne croyait pas qu'elle avait 50 piges. Le classique. tous les mecs ont fait ça un jour, sauf moi, parce que les relations sociales m'épuisent, alors dès la 1ère, je disais aux filles : "Je sais pas, au pif, je t'en donne 32, tu me fais un peu penser à Arlette Chabot". Enfin Pamela déclare que son désir sexuel n'a pas bougé d'un iota depuis 30 ans, c'est la seule, du coup, elle parle beaucoup en langage corporel. Adil Rami est claqué. Il entre sur le terrain avec la patate d'un joueur de curling qui est venu sans son balai. Il faut choisir ce qu'on fait avec son corps, soit on parle, soit on joue au foot.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.