Le concept de virilité est il incompatible avec l'écologie. C'est ce que révélerait un étude scientifique sur le comportement des hommes et des femmes vis à vis de environnement. Tanguy Pastureau vous explique tout.

Je préfère les femmes aux hommes. Dans Roméo et Juliette, j’ai toujours préféré Juliette, qui elle au moins n’était pas en train de brailler comme une conne sous un balcon. Parce que l’autre lourd de Roméo, là, il a cru qu’il allait lancer tout seul la Fête de la Musique, 6 siècles avant Jack Lang, avec zéro subvention. 

J’ai toujours préféré les femmes, à l’époque de Téléphone j’étais le seul fan de Corine, là autour de cette table, où paradent 6 gonzes qui puent le vieux slip pour une seule dame délicate et éthérée, oui, c’est de Leila dont je parle, mais c’est crédible pour qui ne l’a jamais vu en soirée, et bien je préfère Leila. 

La femme est l’avenir de l’homme, disait Aragon. Donne-moi ton cœur baby ton corps baby je veux une femme like you, disait K-Maro. Les femmes j’en ai rien à battre, disait Hervé Villard. Il y a des millions d’œuvres autour de la féminité, alors que les mecs sont juste représentés par 3 pauvres statues de grecs à micro-pénis en train de lancer des disques. On a l’impression de voir Philippe Manœuvre s’il tombait dans une brocante sur un 33 tours de Stone et Charden. 

Bref, les femmes nous sont supérieures. Dans Scooby-Doo, c’est Véra qui résoud les énigmes, et pas ce crétin de Scooby, qui passe sa vie à flipper en disant : Ouh Sammy, j’ai peur. Voilà, ça c’était juste pour placer mon imitation de Scooby-Doo, depuis 2011 je veux le faire, jamais trouvé l’occasion. J’ai aussi Barzy du Bêbête Show : Ouf ouf ouf... Mais je m’égare, comme dirait Guillaume Pépy. 

Même en matière d’écologie, les femmes nous dépassent. Elles sont douces et gentilles avec la terre, alors que nous les mâles, quand on voit la planète, qui est ronde, ça nous donne juste envie de tirer un coup-franc en buvant une Jeanlain. C’est statistique, la femme recycle plus. Exemple, Delphine Ernotte de France Télé a récemment mis Tex dans la poubelle bleue. Et selon une étude menée par des scientifiques américains, si les hommes sont moins écolos, c’est à cause de leur virilité, cette tarre qui pousse l’homme à saluer ses collègues d’un vibrant Salut mec, alors qu’en réalité on préférerait tous avoir les cheveux de Patrick Juvet et se caresser les fesses les uns des autres sur un canapé de velours, et là je réalise qu’il faut que je cesse de parler de mes désirs perso dans mes chroniques.

Mais en quoi la virilité empêche-t-elle les hommes d’être écolos ? Et bien, les auteurs de l’étude, Jim Question et Robert QCM, de l’Université de Bite me the nœud, ont interrogé 2000 hommes. Et il en ressort que les mecs, véridique, se sentent moins virils quand ils vont à la supérette avec un sac réutilisable, ce truc que moi j’achète à chaque fois parce que j’ai oublié le précédent. Chez moi j’ai 700 sacs réutilisables. J’ai transformé la chambre du petit en placard pour les ranger. Le petit dort sur le balcon. C’est le futur Mike Horn.

Les hommes interrogés jugent qu’utiliser un sac réutilisable, surtout en toile, fait trop féminin, en plus on doit scanner soi-même ses achats, alors qu’avant on posait tout sur la caisse en disant à la personne : Vas-y femme, bipe-les, mes Crousti Cho, beuuh,... Enfin, on le disait pas, mais on le pensait, et notre virilité était au top. 

C’est pas un hasard si les premiers hypers s’appelaient Mammouth. Moi, mon père disait : Je vais chez Mammouth, je voyais un Cro Magnon. Je me disais : S’il se lâche, il va peindre ma mère à cheval sur un buffle sur le mur des WC.

Aujourd’hui, les mecs disent : Chéri, je vais acheter du quinoa chez Bio C Bon. Le gamin, il se dit : Ok, niveau virilité, il y a David Douillet, Tony Montana, Patrick Balkany, c’est pareil, Bob l’Eponge, le ouistiti pygmée, et en-dessous, papa.

Les chercheurs ont ensuite confié à certains hommes une carte cadeau rose. Ceux-ci ont acheté 3 fois moins de produits écolos que d’autres hommes qui avaient une carte cadeau neutre. C’est-à-dire que quand c’est féminin, le mec compense. A la sortie des salons de thé, tous les types font l’hélicoptère avec leur sexe en chantant Enter sandman de Metallica. Moi hier j’ai écouté Etienne Daho avec émotion, féminité, bah ce matin j’ai fait un bras de fer contre Daniel Morin, compensation, virilité, testicules. 

Bref, d’après cette étude, très sérieuse, sinon je vous en parlerais quand même, à cause d’un stéréotype écolo = féminité, les hommes retrouveraient de la masculinité en détruisant l’environnement, donc ne jugez pas Nicolas Hulot qui a 4 bagnoles de 1987 qui tournent au diesel. Il se farcit des écolos 24/24h, à un moment, Burny, la bête en lui, reprend le dessus, et il se met à chiquer et les soirs de pleine lune il hurle. 

Enfin, une des expériences menées montre que plus un logo est viril, plus les hommes donnent, une association écolo ayant pour logo un loup hurlant a reçu 3 fois plus d’argent qu’une autre avec comme logo un arbre, donc pour sauver la faune. Il faut juste que le WWF prenne pour logo leur panda mais en érection en train de mater le Canal Football Club, et 100% des hommes font un don. On est sauvés. La virilité, c’est le truc le plus bête du monde. Vive les femmes.     

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.