Tanguy Pastureau nous prévient : s’il y a une 4ème vague, il part vivre à l’intérieur de la chaîne Piwi avec l’âne Trotro !

Hier je lisais dans le Parisien un article sur Fanny Ruwet, en me disant qu’elle avait bien percé, la petite, que je l’avais connue à ses débuts, des larmes d’émotion ont alors coulé de mes yeux bleus, que tout le monde voit marron par manque d’imagination. Elles sont tombées sur la photo de Fanny, qui du coup était fripée, ce qui fait que j’ai lu 50 ans avant tout le monde le papier sur ses adieux à la scène. Elle dira « oui, c’est Nagui qui m’a fait débuter, Nagui souvenez-vous, c’était cette star des médias décédée en mai 2022, à 20h01, le soir de l’élection de Marine Le Pen. Enfin, Nagui, quoi, Michel Drucker vient de consacrer un Vivement Dimanche aux 50 ans de sa disparition. Qui aurait pu penser que le lendemain de sa mort son épouse se remarierait avec Paul Mirabel, pour, je la cite, être enfin avec quelqu’un qui parle peu ? ». 

Bref, Fanny en interview disait qu’elle parlait d’elle-même car c’est le seul sujet qu’elle maîtrise, « la politique, je ne me sentirais pas légitime », affirmait-elle. Là, j’ai cessé de lire, parce que je refuse que d’autres que moi dans cette émission deviennent connus, mais ce jeune être a raison. Rire des politiques, les pauvres, ils en prennent déjà plein la tête, Macron s’est fait gifler dans la Drôme par un royaliste, avant-hier encore ça aurait été un Kamoulox, c’est devenu la réalité. Oui un royaliste, qui a dit « Montjoie St Denis », le cri de ralliement des capétiens, voilà ce que ça donne 13 saisons de "Secrets d’Histoire" sur France 2, on offre une tribune à Stéphane Bern et Lorant Deutsch, bah un jour ça pète. Bientôt Pierre-Jean Chalençon va débarquer devant l’Elysée déguisé en Napoléon avec un sabre, on va peut-être regretter d’avoir fêté les 200 ans de la mort du bonhomme. D’autant que c’est facile de s’attaquer à Macron, on a le service de sécurité le moins au taquet du monde, on a le temps de proférer un slogan, puis gifler le Président, le type ensuite s’est dit « allez, j’entame ma liste des courses, alors, 12 galettes des rois du stock de janvier », et là enfin les mecs lui sautent dessus. Aux États-Unis, quelqu’un qui murmure un peu trop fort quand Biden passe, il est abattu, il faut savoir qu’à la base, Biden était polygame, mais un jour Hortense, sa 2ème femme, a crié « Joe, prends ton chandail, il fait un poil frisqu… » et là, paf, elle s’est mangée 30 balles. Elle a juste eu le temps de murmurer « j’ai l’impression d’être un joueur français à Roland-Garros contre Nadal », et elle est morte.

Mais Macron est détesté dans le pays, comme tous les autres, d’ailleurs, on fait tout un foin avec Marine Le Pen, tu parles Charles, elle a déjà perdu deux fois. Elle a moins de réussite qu’Andrea Bocelli à l’examen du permis B. Mélenchon, il est devenu fou, sa ligne est plus floue que les côtes anglaises quand à Calais il flotte. Et les autres sont aux fraises, en fait il faut faire monter une nouvelle génération de politiques, là le seul jeune c’est Jordan Bardella, c’est ridicule, votez Jordan, on a l’impression que c’est le retour de la StarAc. Moi s’il se présente un jour, j’exige que ce soit sur du Sardou contre une fille qui s’appelle Jess. 

Et puis la crise sanitaire leur a fait du mal, quand je vois Castex, je repense aux heures sombres cet hiver, où le jeudi il venait dire que rien n’allait, avec la tronche en biais du rasta blanc à qui sa mère dit « mon chéri, j’ai éteint la lampe très vive dans ta chambre sous laquelle poussait une grande plante, tu avais dû oublier de le faire ce matin ». Et Jean-François Delfraissy, le président du Conseil Scientifique, lui non plus je peux plus le voir, parce que ça fait un an et demi qu’il est moins fun que la créature dans Predator. 

Hier, en interview je ne sais plus où, pas dans le Parisien parce que c’était Fanny Ruwet, Delfraissy a déjà parlé d’une 4ème vague de Covid pour la rentrée. Quand j’ai entendu ça, j’ai failli pleurer, puis je me suis dit « oh, t’es un bonhomme ou t’es pas un bonhomme ? », et donc j’ai pleuré, parce que sur l’échelle de Papacito, celle de la virilité caricaturale, qui va de 1 à 10, 1 c’est Martine Aubry, 10 Booba, je suis à -14. Moi je vous préviens que s’il y a une 4ème vague, je pars vivre à l’intérieur de la chaine Piwi avec l’âne Trotro. L’été, ça va, Delfraissy, ce lamineur de moral, a dit « il devrait bien se passer si on ne fait pas trop de bêtises », le souci étant que l’été, on fait des bêtises, l’été est la saison officielle des bêtises, on marche sur des méduses, sauf à Dubaï où on marche sur des influenceuses, on boit trop, soirées tapas, on met sa langue dans une tierce personne, dont trois jours après la rencontre on ne connait toujours pas le prénom parce que tout ce qu’on veut ce sont ses fesses, pour l’appeler on fait « houhou ! ». Si par hasard à Biarritz on croise des amis, on dit « et bien, je vous présente, euh… ah, là-bas, regardez, une mouette carnivore », et on se taille en courant, en criant à l’autre « allez, viens avec moi, houhou ! ». 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés