Ce matin Tanguy Pastureau s'attaque à l'info de la semaine : Nutella a décidé de ne plus diffuser de publicité pendant les émissions télé d'Eric Zemmour.

Nagui : Tanguy, hier, vous étiez stressé.

Oui, parce que vous savez ce que c’est, j’ai beau être bon, régulier, osons-le, un roi de la vanne, je me dis à moi-même tout ce que personne ne m’a jamais dit ici, comme « hmm, Tanguy, tes fesses », ça vous ne me l’avez pas dit, Nagui, cette pudeur, cette timidité, cette lucidité. J’ai beau être bon, donc, quand dans l’émission sont invités des gens drôles, je me dis toujours qu’il faut être exceptionnel pour arriver à se distinguer, demain on a Hubert Reeves, je m’en fous, 3 blagues de blondes il va se marrer, 2 minutes plus tard on jouera à je te tiens par la barbichette, je lui dirai « alors Atchoum, ils sont où les 6 autres nains ? », bonne ambiance. Mais là, Thomas VDB drôle, Julie D drôle, Nagui ensemble vide, bon, drôle, essaie, il y a la pression. Donc j’étais aussi stressé que le fœtus de Nabilla quand il réalise que ses 2 parents sont des stars de télé-réalité et qu’il se dit « hors de question que je sorte de là si à la sortie il y a pas minimum la chaine Non Stop People en live, avec Castaldi qui coupe le cordon ». Et quand je suis stressé, que fais-je ? Mais non, pas ça, Guillermo, mon dieu, la perversité de cet homme, il a l’enveloppe corporelle d’Enrique Iglesias mais le mental d’Harvey Weinstein. Non, quand je suis stressé, je regarde mon smartphone, les alertes push tomber, on fait tous ça, et là s’est affichée une alerte de BFM-TV, la chaîne sur laquelle Alain Duhamel remet ses dents avant de livrer ses analyses politiques. Il était écrit « Nutella ne diffusera plus de publicité durant les émissions télé d’Eric Zemmour », donc j’ai réfléchi, je me suis dit « si ça se trouve Eric Zemmour, dans un discours, a accusé Nutella, qui ne vend que de la pâte chocolat-noisette, de faire du racisme anti-chocolat blanc, ça les a fâché », d’autant qu’ils ne vendent pas non plus de pâte à tartiner hétérosexuelle de plus de 50 ans, pourtant ce serait une bonne idée, de la pâte connectée qui au petit dej, se mettrait à hurler « hors de question que je m’étale sur UNE tartine ». Il faut vraiment que je m’inscrive au concours Lépine, moi.

Bref, je vais sur le site de BFM, je lis l’article, ce que personne ne fait, 90% des gens se contentent du titre, à BFM une sirène a retenti, quelqu’un a crié « attention, un lecteur, ça doit être un vieux ou un chômeur, ou François Bayrou qui est les deux », et ils ont demandé à un stagiaire de 3ème de torcher vite fait un article contre 3 stickers de licorne. Et là, qu’apprends-je, qu’un collectif citoyen s’est dit « zut de flûte, on ne peut pas empêcher Zemmour de s’exprimer, donc on va taper au portefeuille des médias qui l’emploient ». En gros, ils ont regardé Zemmour & Naulleau sur Paris Première, ce qu’il y avait comme pub avant, ils ont vu Nutella, un des activistes a dit « mmh, j’adore cette pâte onctueuse qui coule sur le palais », un autre a répondu « concentre-toi vieux, c’est pas le sujet », et ils ont harcelé Nutella sur les réseaux sociaux en les insultant, des messages durs comme « ta mère c’est la pâte à tartiner de la Marque Repère » ou « vive la team caramel au beurre salé », hashtag à poil Krisprolls. Nutella a répondu sur Twitter « nous ne savions pas à quel moment serait diffusé le spot », ils vendent ça comme ça et ensuite la chaîne est libre, aussi bien ça tombait au milieu du téléfilm érotique de fin de semaine, « les 12 vies de Pénélope », ils ne contrôlent rien, alors même que Pénélope juste avant la coupure pub aurait pu être en train de lécher de la margarine, concurrent de Nutella au petit déjeuner.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.