En Inde, une femme de 74 ans a accouché de jumelles et c’est super pour les petites parce qu’à 5 ans elles vont pouvoir faire le mur et fumer du shit, leur mère sera trop âgée pour leur courir après. Depuis 57 ans elle essayait d’avoir des enfants, enfin ça a marché, elle va en profiter 2 belles années avant de clamser

Les enfants, c’est bien mais c’est usant. Ça bouge, ça hurle, ça pue, ça couine et ça coûte du blé, moi après mes spectacles, j’ai toujours des gens qui me disent « à cause du coût de la rentrée scolaire, il a fallu choisir entre venir vous voir et scolariser nos gosses, on vous a choisi vous, et on a dû envoyer les mômes bosser dans une usine de textile au Bengladesh ». 

Moi qui suis un humaniste, je leur réponds alors « je comprends, mais pensez au moins à leur écrire une carte postale tous les 3-4 mois, les pauvres ». Oui, les enfants, c’est exténuant, vous qui en avez 4, Nagui, selon la préfecture de police, 47 selon la CGT, qui a procédé à un décompte indépendant auprès de vos groupies, bah on voit bien que vous êtes claqué, parce que parfois, à l’issue de 48h non-stop d’enregistrement d’émissions télé, il arrive que vous disiez à vos collaborateurs « les mecs, j’en peux plus, mettez-moi en contact avec les gens qui s’occupent d’Hanouna ». 

Mais pourtant, des enfants, tout le monde en veut, par exemple les gays, qui naguère avaient une vie de rêve, brunchs, sexe, à nouveau brunch, puis sexe, au point que parfois ils se trompaient et faisaient l’amour à des yeux brouillés, ce qui passe très mal au Pain Quotidien, même quand vous proposez de payer un supplément. Les célibataires veulent des enfants, les couples stériles veulent des enfants, et même les seniors, ces gens qui sont comme nous sauf qu’ils font le salon de l’immobilier portugais Porte de Versailles, peuvent en avoir. 

Oui, figurez-vous qu’en Inde, une dame de 74 ans, soit le même nombre d’années qu’il me faudra moi pour avoir l’idée d’écouter Maitre Gims, vient d’avoir des jumelles. Au début, quand j’ai lu ça, je n’y ai pas cru, je me suis dit « on lui a offert des jumelles, l’appareil, qu’on achète au rayon ornithologie chez Nature et Découvertes en faisant semblant de kiffer les merles et qu’on utilise en réalité pour mater les nanas en petit slip à la Grande-Motte ». Puis, chose invraisemblable sur le net, j’ai cliqué sur le lien et ai lu l’article complet, je serai à ce titre décoré de l’ordre des arts et des lettres le 12, et là, j’ai réalisé que cette indienne venait d’avoir elle aussi des enfants.

Cette dame s’appelle Eramatti Mangayamma, elle est mariée à un monsieur de 82 ans, Yaramati Sitarama Rajarao, ils habitent Nelaparthipudi, bref, une vie qui leur permet de garder les dyslexiques à bonne distance. Ils sont mariés depuis 57 ans, ce sont les noces dites de couches Tena, et depuis 57 ans, n’arrivaient pas à avoir d’enfant, puis il y a 9 mois, le déclic, Eramatti s’est dit « tiens, je vais essayer d’arrêter la pilule, on verra bien », et là les enfants sont venus, comme la bave vient à la lèvre de Benjamin Griveaux quand on lui parle de Cédric Villani. 

Donc les journalistes ont demandé à Eramatti « mais pourquoi donc voulez-vous des enfants, vous avez 74 ans, faites ce que les gens de votre âge font habituellement, devenez maire de Lyon ». Et elle a expliqué que dans son village, un bled paumé, l’équivalent en Inde d’une commune de la Nièvre, ses voisins la traitaient de godralu, et ça, autant en France, ça n’a pas d’impact, vous dites à quelqu’un « enfoiré, communiste, fan de Roland Magdane, ficus moisi dans Silence ça pousse », il s’énerve, vous le traitez de godralu, ça passe tout seul, à part Benalla qui vous prend, vous assomme, et quand vous reprenez connaissance, vous vous retrouvez dans un octogone avec le visage dans ses fesses.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.