Dieudonné était en spectacle à Nice samedi 7 avril... Spectacle qu'il a vendu sous un nom trompeur au château qui l'accueillait.

Ce week-end, Dieudonné était en spectacle dans le sud. Au départ, ça avait moins de chance de se dérouler qu'un QCM de culture générale sur NRJ12. Flashback : Dieudonné sur son site web, annonce qu'il sera en spectacle le 7 à Nice, la ville des galets et de Christian Estrosi, pour les distinguer. Estrosi, c'est celui qui ne vous rentre pas dans les fesses, ou alors il faut papoter un peu avant afin de briser la glace. Seulement, Estrosi déteste Dieudonné, il faut dire que ça fait 10 ans que l'autre multiplie les provocs comme l'ont fait avec les pains Jésus puis Banette. Il en veut notamment aux juifs, alors que c'est déjà assez dur comme ça d'être juif. Tous les vendredis, on doit se taper sa famille, on bouffe des trucs vaguement tunisiens qui en 7 secondes vous collent un gros pneu au niveau du bide qui font que si Philippe Lelouche de Top Gear vous croise, il vous prend pour un SUV et vous tripote. Aux mariages, on se farcit du Rachid Taha au lieu de la danse des canards, c'est nul. Dieudonné sait qu'à Nice, il sera interdit, donc il contourne le truc et réserve un lieu à 20 kms de Nice, distance qu'une senior locale peut parcourir sur le dos de son yorkshire en 3 semaines 1/2. Au dernier moment, il envoie un SMS à ses fans pour leur dire où ça sera, en l'occurrence au château de Vaugrenier à Villeneuve-Loubet, une bâtisse classée, comme tous les vieux trucs, chapelles, manoirs, Gérard Collomb. 

Là, 600 personnes déboulent, soit 600 de plus qu'à la gay pride de Kaboul. Des blancs et, écrit Nice Matin, des blacks et des beurs, tous unis dans la haine de l'autre, qui finalement est, avec une Coupe du Monde de foot gagnée par la France, le seul vrai lien social. La gérante du lieu, surprise par l'aspect bigarré de la foule, c'est comme une pub Benetton mais sans pulls, demande à un type ce qu'il est venu voir. L'autre répond Dieudonné, elle convulse, parce que ce qui était calé, c'était du théâtre classique, du Molière, des mecs à perruque poudrée avec des servantes en soutif push-up qui se font des lavements et des piqures en disant "ça c'est rien, tu vas voir dans 300 ans, sous Agnès Buzyn, ça sera 11 vaccins, alors Alcandre, arrête de chouiner". Parce que Dieudonné, qui est tricard partout, vend son spectacle sous un titre mensonger. Parfois il y a marqué la Compagnie Créole, vous révisez "Ca fait rire les oiseaux", l'autre se pointe, et comme vous vous êtes pas fait iech à apprendre Ba Moin En Ti Bo pour rien, vous vous inscrivez à N'oubliez pas les paroles, histoire de repartir avec du brozouf. En fait, le château a signé un contrat avec la société "Esprit de la forêt", donc ils pensaient qu'il s'agissait de zadistes crados virés par Macron en reconversion professionnelle, qui faisaient des macramés avec leurs poils tout en chantant du Zaz avec des cheminots.

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.