Nathalie Baye s'engage avec d'autres personnalités autour de la cause du Gélada, singe en voie de disparition.

Les grands singes sont en voie de disparition. C'est terrible, puisque ce sont nos cousins, en plus poilus. Ils ont fait la synthèse entre Daniel Morin et nous. Les grands singes, c'est nous en plus libre, parce qu'ils font ce qu'ils veulent : ils se baladent à poil, bouffent leur poux, mâchent des feuilles. Ce sont les premiers zadistes de l'histoire, je pense que Gérard Collomb va leur envoyer un tank. Seulement, en 50 ans, c'est rien 50 ans, c'est le temps que Michel Sardou a passé à ne pas sourire, leur population a baissé de 70%. La courbe est la même que celle des socialistes. La faute à la déforestation, la jungle amazonienne on la coupe, la forêt de Bornéo on la brûle, même Michel Legrand s'est fait tailler les sourcils par sa femme. Sabrina Krief, du museum d'histoire naturelle, c'est ce lieu où il y a des dizaines d'animaux dégageant la même énergie vitale qu'Alain Juppé, puisqu'ils sont empaillés, dit que toutes les 30 secondes dans le monde, l'équivalent en forêt d'un stade de foot disparaît, c'est la planète vue par Ribéry et Pierre Menès, une horreur. A la place des forêts, on fait pousser des palmiers à huile et du soja transgénique afin de nous nourrir tous, parce qu'on est à 2 doigts de l'apocalypse mais on continue à pondre 2-3 gosses par couple, 7 en moyenne au Niger, 6 au Burundi et au Mali, trois pays qui n'ont pas encore Netflix. Quand ça viendra, ils cesseront de copuler, comme en Occident. Exemple en Ethiopie où ils sont déjà 100 millions à se partager en tout l'équivalent d'un bac de céleri rémoulade que nous on a au Flunch de Royan. Donc ils cultivent à fond, les terres s'érodent, et le Gélada, le singe local, disparaît, car il est passé de l'existence de l'exhibitionniste en rut, qui vit dans les bois, à celui du paysan en rut, qui vit dans les prés en attendant Karine Le Marchand. Donc si on boulotte trop de viande, on flingue la planète, si on dévore trop de légumes idem, la seule vraie écologiste est Lily-Rose Depp, qui ne mange rien.

Heureusement, des stars se sont réunies pour sensibiliser la populace, nous, au sort de ces cousins dont on se fout autant que de nos vrais cousins qu'on ne voit plus qu'aux enterrements. Il y a Nathalie Baye, la dame sublime qui resterait élégante même en slip à poche dans un toro piscine à Dax, Patrick Roger le chocolatier, Laurence Parisot, ex-boss du Medef, la boîte à patrons qui ont la télécommande du cerveau du président et Yann Wehrling, ancien écolo, comme Jean-Vincent Placé, la terreur de St-Germain-des-Prés, le Bukowski de la rive gauche. Donc c'est comme danse avec les Stars, où il y a une seule vraie vedette, Sandrine Quétier, là c'est Nathalie Baye + 3 sous-fifres.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.