La notion du cool selon Tanguy

Vous savez, on peut dire beaucoup de choses sur moi, Pastureau il est  bon, c’est pas des chroniques qu’il fait, ce sont des diadèmes, et ce  corps, purée, han… On peut tout dire sur moi mais pas que je suis cool.  Je n’ai pas la coolitude, ce truc qu’ont les gens bien dans leur peau,  avec tous les gestes synchronisés, moi quand j’essaie de faire un check à  quelqu’un, je rate sa main. Et même si j’essaie de me checker moi-même,  je me rate, je l’ai fait, une fois, j’ai dit « hé Tanguy, tape-m’en 5  gros », j’ai dirigé mon poing fermé droit vers ma main gauche, je me  suis raté, je me suis tapé dans le nez. A l’hôpital, ils m’ont dit « qui  vous a fait ça ? », j’ai répondu « moi », ils m’ont dirigé vers l’aile  consacrée à la psychiatrie, mais c’était sympa de rencontrer Loana. C’est ainsi, je ne suis pas cool, d’ailleurs, si je l’étais, je ne  commencerais pas mes phrases par « c’est ainsi », qui fait ça, même  François Busnel la Grande Librairie débute les siennes par wesh sa mère. Ensuite il place un truc sur Romain Gary. 

Et puis pour être cool, il  faut être bien dans sa peau, je ne le suis pas, France Inter m’a  interdit de me mettre roulé en boule sous la table pendant les  chroniques, mais sinon je le ferais. En plus, j’ai le même sens du  groove qu’une table en teck, les deux fois où j’ai dansé, les gens ont  cru que c’était une crise d’épilepsie. Un type a même pensé que j’avais  la rage, il s’est mis à hurler « faut l’achever à coups de pelles, comme  on fait avec les chiens », je sais pas ce que je faisais ce jour-là  dans les Vosges. Si je faisais Danse avec les Stars, je suis persuadé  que je me ferais même battre par Jean-Michel Blanquer. Et en sport co, j’ai toujours été minable, au collège, au moment de constituer les  équipes, à la fin, de dispos dans le gymnase, il restait moi et la corde  à nœuds, et là le capitaine des bleus disait « bon, d’accord, allez,  t’es avec nous, la corde à nœuds ».  

Alors que prenez Barack Obama, en voilà un mec cool, vous avez vu la vidéo de lui, il y a  8 jours, marquant un panier à 3 points au basket sans regarder le  panier ? Moi pour faire la même chose, il aurait fallu que je file un  bakchich au panier. Et Obama, il est tellement habitué à être cool qu’après avoir marqué, il s’est tourné et est sorti de la salle l’air de  rien, parce que ça, pour lui, c’est la routine, moi j’aurais fait 120  tours de terrain en hurlant « je suis le meilleur, vous êtes tous mes  petites chiennes ». Oui, j’ai la victoire vulgaire, heureusement je  gagne peu. 

Et aux États-Unis, des éditorialistes sérieux, un peu comme  les gens chez Pascal Praud mais sérieux, ont dit que ce panier à 3  points a eu une influence sur le vote, certains ont voté Joe Biden, le monsieur qui en 87 faisait la pub pour le dentifrice Email Diamant,  juste parce qu’Obama roulait pour lui et qu’il est cool. Obama a toujours été cool, c’est dangereux, d’ailleurs, parce qu’il a passé 8  ans au pouvoir, mais comme il posait sur Insta dans le potager de sa  femme avec son chien, on n’a ni réalisé qu’il avait détruit le Yemen, ni qu’il avait laminé la Syrie, ni qu’il n’avait pas fermé le camp de  Guantanamo comme il disait. 

A trop vouloir être cool, on n’est rien au final, c’est chouette de poster sa playlist de Noël et de jouer au  chat-bite avec Jay-Z, mais s’il y a 4 ans une majorité de ricains ce  sont tournés vers Trump, l’homme qui a du foin à la place des cheveux, c’est que celui d’avant n’a pas non plus comblé les foules. Alors que  prenez Eric Woerth, il n’est pas cool, dans un clip de Louane filmé à la  plage, s’il était figurant, on le mettrait derrière une dune, et du  coup, on n’en attend rien. Personne n’a jamais été déçu par Eric Woerth.  En fait, personne n’a jamais rien ressenti en lien avec Eric Woerth, même sa femme l’a choisi histoire de continuer à s’occuper le jour où  elle a fini son puzzle de 1000 pièces.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.