Le ministre Jean-Michel Blanquer a décidé que l'école à la cool enfantée de mai 68, c'était bon pour la poubelle. Comme Marty McFly, il est monté dans la DeLorean pour remonter le temps et remettre de l'ordre dans les salles de classe.

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’éducation, fait feu de tout bois. Oui, Blanquer, c’est cet homme qui a l’air aussi vif qu’un opossum constipé mais qui en fait est un concentré d’énergie. Vous lui léchez le front, vous avez autant d’énergie que si vous aviez sifflé 4 Red Bulls. L’école à la cool des soixanthuitards en fin de vie, il n’en peut plus, Blanquer. C’est le retour de la discipline, du respect. Il s’est dit :

Ras-le-bol du laisser-aller, je vais mater ces petites cailleras, et ceux qui rentrent pas dans le rang, je les achève à coup de Bescherelle. 

A côté Prédator, c’est Candy qui tire la queue de son raton-laveur en chantant "A la pêche aux moules". Il a d’abord annoncé le retour d’une dictée quotidienne, sans langage SMS ni écriture inclusive, à l’ancienne, les parents se sont dit :

Houlà, ça commence comme ça, et dans 2 mois, notre Kevin se retrouve à aller chercher le pain en béret comme sur un poster de Robert Doisneau, avec comme prénom Jean-René. 

Puis Blanquer a continué la marche arrière. C’est le seul à être habité par l’âme de Balladur avant même que l’autre ait disparu. Il a annoncé la fin des portables à l’école et au collège à la rentrée 2018, donc pour les écoliers qui veulent jouer au docteur, il reste 6 mois à choper sur Tinder, après c’est ceinture. Ces petits cons vont vivre la vie qu’on avait nous, où on était obligé de fantasmer sur la maîtresse parce qu’on avait pas Youporn. Quand elle ramassait sa craie par terre, pour nous c’était l’équivalent de 14 années de clips de Miley Cyrus à oilpé. On voyait tellement peu de nu qu’avec une pauvre image "Merveilles du Monde" on était chaud, juste parce qu’il y avait dessus un tigre sans slip.

Donc le retour de la dictée, plus de téléphones, Blanquer se dit :

De 2017 on est passé à 1972, mais il faut retourner encore plus loin.

C’est Marty McFly, il va s’arrêter quand les gosses seront en train de danser autour du feu avec un os de stégosaure dans le pif, et il annonce que les établissements pourront bientôt réinstaurer l’uniforme. L’uniforme, c’est super, parce que ça signifie que l’enfant de riche et l’enfant de pauvre sont à égalité, ils ont l’air aussi cons tous les deux. Par exemple ici, afin de gommer nos différences de classe sociale, on pourrait s’habiller non pas comme vous, Nagui, c’est trop coûteux et surtout il y a trop de variantes de couleurs, si on pose un caméléon sur vous il explose, mais comme Daniel Morin, il suffit d’avoir des poils et une chemise ouverte, avec des stéroïdes et un passage chez Kiabi, en 4 jours on est Daniel Morin. 

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.