Tanguy Pastureau nous parle aujourd'hui du pergélisol...

Oui, le pergélisol c’est un sol qui reste gelé en permanence, voilà je vous ai apporté une info, ma saison n’aura pas été totalement nulle. En anglais, le pergélisol, on l’appelle le permafrost, mais on pourrait l’appeler Jean-Michel que le souci resterait le même, c’est qu’il fond, comme chez nous la prime que devait toucher les soignants ou Laurent Ournac. Donc la terre, qui était dure, devient molle, ça fait pareil avec les crêpes Findus si vous les sortez du congélo, sauf que sur les crêpes Findus, on ne construit pas de maisons, ou alors des toutes petites juste pour faire enrager Stéphane Plaza, qui ne peut pas y entrer. En Russie, l’immense arbre à chat de Vladimir Poutine, le pergélisol couvre 60% du territoire, tout est gelé, vous tuez votre mère pour toucher l’héritage, si vous voulez la foutre dans le sol, il vous faut un tractopelle, et donc vos voisins vous dénoncent, à cause du bruit de l’engin.

Bref, à cause du réchauffement, le pergélisol fond et des bâtiments s’affaissent, comme on dit des gens qui se sont fait avaler l’autre par leur pitbull. Récemment, dans l’Arctique russe, un réservoir de carburant s’est effondré, résultat 20000 tonnes de diesel se sont déversés dans une rivière, l’Ambarnaïa, qui est devenue une sorte de station Total, on vous donne des points, après 80 baignades, vous repartez avec un album de Boule et Bill. Donc en gros, tout ce qui est construit sur le pergélisol risque de s’effondrer, on parle de villes entières, vous cherchez la boulangerie, ne la voyez pas, puis une voix parvient du fond d’un trou, qui vous dit « bonjour madame Santos, la baguette tradi, ça fera 1 euro 10 », bien sûr cette hypothèse ne tient que si on imagine qu’il y a eu une immigration portugaise en Sibérie.

Mais le pire, j’y arrive, parce que je vous ai concocté une petite chronique feel good pour bien finir la semaine, c’est que le pergélisol, en fondant à cause du réchauffement, libère des gaz qui vont accélérer le réchauffement, et ainsi de suite, ça fond plus, plus de gaz, chaleur, gaz, chaleur, gaz, comme dans les soirées zouk quand tout le monde a tapé dans le buffet et que les acras n’étaient pas frais. Sous le pergélisol, il y a des milliards de tonnes de CO2 qui couvent, il faut que ça reste gelé, mais comment, on est sortis du confinement pieds nus avec des couronnes de fougères en disant « désormais je ne fais qu’un avec Gaïa, notre terre », et là tout le monde se fait cuire des steaks énormes sur des barbecues neufs assemblés en Chine. A part 2-3 stars qui sont partis il y a 5 ans avec Frédéric Lopez dans l’Arctique, le pergélisol qui lâche des gaz, on se dit juste « ça doit être la campagne de Patrick Sébastien pour 2022 qui est lancée, purée, il a du budget, le mec ». On ne se sent pas concerné.

Mais là où on va l’être, c’est que le permafrost fondu libère des virus oubliés, auditeur d’Inter, mon loulou, garde ton masque, mieux, colmate ton nez et ta bouche avec de l’enduis, sniffe tout ce qu’il y a chez Casto ! En 2016 en Sibérie, un enfant est décédé de la maladie du charbon, disparue depuis 75 ans, à cause d’un vieux cadavre de renne mort de l’anthrax qui a dégelé, donc bientôt un gosse va renifler un mammouth laineux dans une flaque, on va se farcir les virus de Neandertal, vous aurez le physique de Taylor Swift, paf virus, le lendemain dans la glace, vous verrez François Damiens. Les mecs en -30000 tuaient des tigres à mains nues, ils avaient des pectoraux de gorilles sous EPO, un virus et ils claquaient, donc on se doute qu’avec nos carcasses de gaulois réfractaires qui bossent dans le marketing, on va pas faire long feu. Alors attention, le Covid à côté, c’était la rhinopharyngite de ta petite sœur, les choses sérieuses arrivent. Que font nos dirigeants ? Et bon week-end à tous, bien sûr.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.