Dans cette chronique qui maltraite l'info, Tanguy Pastureau nous parle de la montée du virus en France : chez nous, le virus ne s’étend pas, il twerke !

On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions. Je sais, vous vous dites : « pourquoi même ça Pastureau, ce fils névrosé que Jean-Pierre Bacri et Alain Juppé auraient pu avoir par GPA, n’est pas foutu de le chanter d’un air enjoué ? ». 

Et bien parce que les amis, oui, nous sommes champions, mais du Covid. Ou de la Covid pour Alice Coffin, qui refuse de prendre en compte les contaminations par des hommes, hier pour elle on était à seulement 8000 cas. Chez nous, le virus il ne s’étend pas, il twerke, c’est devenu le dernier truc qu’on se refile, je pense qu’à Noël ils le feront dans les Smartbox. On dira « à tata je voulais offrir un soin beauté Yves Rocher, mais en octobre je lui ai déjà fourgué le Covid, elle a perdu 7 kilos, elle a jamais été aussi sexy ». 

Même hier on a fait 16000 contaminations, alors que les chiffres du dimanche, normalement, sont bas, avant on avait 4 contaminations le dimanche, 12000 le lundi, on se disait : « c’est un Covid qui a muté à son arrivée en France, il s’est adapté au pays, Eric Zemmour est content, un être étranger qui s’assimile, pour lui le dimanche c’est sacré, il ne bosse pas ». Et là tout explose, c’est la 2ème vague, Olivier Véran, Ministre de la santé, chaque semaine en gros, nous dit : « merci pour vos efforts, mais c’est encore pire », jamais un Ministre m’a autant rappelé ce qu’il y avait écrit sur mes bulletins trimestriels en 3ème. 

Et malgré tout, on vit plus ou moins comme si le Covid, c’était la rhinopharyngite qu’a chopé l’exhibitionniste trop convaincu de l’effet du réchauffement climatique. En Espagne ça reconfine, il y a des couvre-feux, quand David Guetta va mixer à Madrid, à 21h il doit avoir fini, il ne savait même pas que cette heure existait. En Italie, vous refusez de porter votre masque, vous finissez au poste, et chez nous, quand on dit « on ferme les bars qui ne servent pas à manger », les bars dans le ¼ d’heure collent 3 Chavroux, 2 Babybel sur la planche à repasser de ta mère et hop, magie, c’est une planche de fromages, donc autorisation d'ouverture. Macron nous a dit qu’on était en guerre, mais la guerre, nous, on la fait comme la 7ème Compagnie, torse poil à boire du rouge qui tâche.

Alors je ne veux pas jouer les donneurs de leçons, moi aussi j’en ai marre du Covid, moi aussi j’ai envie qu’on puisse se toucher à nouveau, hier j’ai fait de l’acupuncture, pour respecter la distanciation, le mec m’a aligné contre un mur et s’est mis à me lancer les aiguilles dessus. A un moment, il a fait « ah yes », j’ai compris que ma fesse droite valait 100 points. Oui, j’en ai marre, mais vous savez qui en a encore plus marre que moi ? Les soignants. 

Ah bah eux ils n’en peuvent plus, parce qu’on les a applaudis et maintenant on se fout de leur gueule, on a fait la même chose avec Larusso et Faudel. Oui, on se moque d’eux, hier je regardais la télé, parce que ma vie est aussi vide que la tienne, auditeur, et aux infos, il y avait un sujet sur les soirées étudiantes. On est d’accord que c’est nul les soirées étudiantes, on drague un peu, on boit beaucoup, les rares fois où on arrive à ramener une personne chez soi pour coucher, on lui vomit dessus avant d’avoir réussi à retirer son jean, un XS slim qu’il faut découper tous les soirs au sécateur à branche pour le recoudre le matin. Et bah il y en a quand même qui sont près à choper le Covid pour faire des soirées étudiantes, on voyait un jeune, ces gens qui ressemblent à Jean-Yves Le Drian quand on lui a mis 32 filtres Instagram sur la face, qui disait « ça fait des années que j’attends de vivre les soirées étudiantes, je les fais quand même ». Des années d’attente, est-ce que la vodka-Red Bull tiède vaut ça ? Non. Est-ce que le sexe avec un être qui il y a encore 7 ans était fan de Tokio Hotel vaut ça ? Non. Reste dans ta chambre en Cité U, étudiant, et s’il y a des cafards, bouffe-les, vois ça comme une préparation à Koh Lanta.

La suite à écouter et à regarder en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.