Depuis le début de la semaine, Tanguy s'était attaqué à des sujets lourds... il a décidé de passer à la légèreté de la disparition des insectes

Cette semaine, vous m'avez plombé le moral, Tanguy...

Je comprends, lundi j'ai parlé de l'antisémitisme, hier du harcèlement, je réalise que l'époque me pousse moi-même de l'état de comique à celui de dépressif, je suis passé de Patrick Bosso jouant aux boules en short au soleil à Eddy de Pretto en train de s'enrouler les cheveux autour du cou pour se pendre. 

C'est pourquoi ce midi, j'ai choisi un sujet léger : la disparition des insectes. Enfin une bonne nouvelle, lundi, une revue scientifique, le Biological Conservation, c'est comme Télé Z mais sans le chien et avec des éprouvettes, annonçait qu'avant 100 ans, il n'y aura plus un insecte sur terre. Finis les pique-niques gâchés à cause d'une guêpe venue goûter à la bouteille de Valstar. 

Terminées les fourmis qui se glissent sous nos portes à 500 juste pour récupérer un bout de BN tombé par terre, le vide de l'existence de ces êtres est effarant. Ca vient un peu tard, cette disparition des insectes, 30 ans avant, on échappait à Michel Leeb à 4 pattes en train d'imiter le cafard, mais le principal est que ça arrive. Parce que ces bâtards nous ont pourri la vie. Exemple en 2013 à Madagascar, cette île dont on dirait de Pascal Obispo qu'il en est originaire si jamais il était né là-bas, ils ont été envahis par des criquets, qui ont saccagé les cultures, après récolte les gamins au petit dej dans leur paquet de Krispies n'avaient que deux grains de riz soufflés, moins que de personnages sur la boite. Et même dans les 10 plaies d'Egypte, la 1ère c'est "le Nil fut nauséabond", bon, et alors, vous croyez que la Seine, elle sent bon ? Moi à chaque fois que je vais me promener au bord avec quelqu'un, je suis obligé de lui dire "je te jure c'est pas moi". La 2ème plaie, ce sont les grenouilles qui tombent du ciel, ah bah les égyptiens à cette époque-là, on était pas sur du Nagui qui touille son thé vert sans sucre, ils prenaient des drogues très puissantes, même Steven Tyler d'Aerosmith en 78 n'a pas vu de pluie de grenouilles. Et les 3ème et 4ème plaies, non ce n'étaient pas Benjamin Griveaux et Marlène Schiappa, ils n'étaient pas nés, mais les insectes, qui ont ravagé la terre d'Egypte, ils ont fait à ce pays ce que les Bodin's ont fait au sens de l'esthétique. 

Tout ça pour vous dire que les insectes, ça a toujours été une calamité, regardez en Afrique, la mouche tsé-tsé, elle vous pique, vous dormez, mais si vous ne travaillez pas à Radio France, vous faites comment ? Regardez la vrillette du pain, c'est un coléoptère qui se nourrit de pain, de biscuits, de café, de chocolat, de viande, de poisson, en gros vous faites des courses, c'est pour elle, quand elle a tout bouffé, à la fin, elle fait 3m sur 2, vous la retrouvez à table en train de crier "du rabe !". 

Il y a aussi la punaise de lit, vous allez vous coucher, elle est là, c'est pire qu'un conjoint, et parfois elles sont 12, vous avez fait votre catéchisme, toujours vécu dans la pureté, échappé au prêtre qui vous disait "veux-tu la voir, mon hostie ?", et le soir, vous êtes 13 dans un pieu, c'est n'importe quoi. Heureusement tout ça, c'est fini, on est en train d'exterminer les insectes, comme on l'a fait avant avec les animaux marins et les mammifères, puis on se détruira nous-mêmes et à la fin, dans 200 ans, ne restera de vivant qu'Abdelaziz Bouteflika qui dira "je repartirais bien pour un 72ème mandat".

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.