Le canal Saint-Martin, on n’y va pas par choix, c’est comme Chérie FM, on y va quand il y a rien d’autre parce qu’on est sur une autoroute près d’Angoulême. Mais quid de la distanciation sociale ?

Nagui : Tanguy, vous êtes encore une fois en télétravail depuis chez vous.

Tanguy Pastureau : Oui, alors, je suis en télétravail, mais pas chez moi, je vous appelle depuis le canal Saint-Martin à Paris, je bois des 8.6 avec des potes. Mais non, je plaisante, vous me voyez en train de boire des 8.6 ? Vous me voyez avoir des potes ? C’est fini, tout ça, distance sociale, Dirty Dancing aujourd’hui, Johnny, il dirait « Savez quoi ? Je vais laisser Bébé dans un coin, trop risqué, elle a peut-être le Covid, ou pire, mauvaise haleine, ou pire, elle prône le retour en France de Manuel Valls », et il danserait seul sur scène en cuir, comme un canapé chez But quand on n’a pas pris soin de bien tuer la vache avant de le fabriquer. 

Le canal Saint-Martin, c’est un enfer, c’est Bobocity, une discussion sur deux c’est à propos de Benoît Hamon, l’autre c’est à propos du quinoa. Vous y faites naître un enfant, une heure après la naissance, le petit kiffe Christine & The Queens. 

Bref Castaner, lundi soir, a fait vider les bords du Canal, la police est venu, a dit « Dispersez-vous, sinon on lâche le préfet Lallement ! Lallement, c’est l’esprit de Tyler Durden dans le corps de Franck Riester, et les buveurs de rosé ont fui. Il faut que ce soit Castaner, qui il y a un an se défonçait la ruche à la vodka dans des boîtes de kékés, qui interdise l’alcool à Paris, pour vous dire à quel point il a changé. Même Philippe Martinez, de la CGT, s’il renonçait à la merguez pour se mettre à la saucisse-cocktail, ne changerait pas autant. 

Mais le souci, c’est qu’à Paris, pas mal de gens sont dans des petits F1, qui leur ont coûté plus cher à l’achat que l’ensemble des habitations de l’Allier. Donc s’ils veulent voir un ami, ils sont obligés de sortir ! chez eux, on ne peut pas tenir à deux, sauf en faisant le poirier, mais allez boire un verre de rouge la tête en bas, c’est impossible, c’est pour ça que Batman ne boit pas! 

Et tout ce petit monde se retrouve au canal Saint Martin, lieu pas plus top que ça, baigné par une eau qui pue, bordé de concept stores à la con qui vendent des imitations de Banksy et de troquets à l’ancienne tenus par des mecs si hirsutes que le prochain attentat qu’il y aura se fera à la débroussailleuse. Le canal Saint-Martin, on n’y va pas par choix, c’est comme Chérie FM, on y va quand il y a rien d’autre parce qu’on est sur une autoroute près d’Angoulême. 

Donc, hier, Anne Hidalgo, célèbre somnambule qui créé des pistes cyclables la nuit, a demandé la réouverture des parcs et jardins, ces lieux où on fait semblant de lire un poche de Sartre afin de mater discrètement les fesses des gens. C’est à ça qu’ont toujours servi les livres, dans les librairies, il n’y a que des malades du sexe. Pivot, c’est DSK. 

Dans les parcs, a précisé Anne Hidalgo, on porterait des masques, chacun garde ses postillons et on ne voit plus les dents cariées de ses proches quand ils rient, c’est super. Mais Olivier Véran, ministre de la Santé, a répondu : « Ah non, tout le monde va se regrouper, il y aura peut-être même un pauvre type qui tente Redemption Song, de Bob Marley, à la gratte sèche, c’est trop dangereux ». 

Anne Hidalgo, qui est moins commode que McTyson sous amphètes, n’a bien sûr pas accepté ce refus, c’est la baronne du coin, il faut tout lui passer, comme Fillon dans la Sarthe mais sans le casse-dalle-bout-de-pain-rillettes. Elle a dit « Avec le beau temps qui arrive ce week-end, on ne pourra pas contenir les Parisiens », et elle a raison ! Si on a 24° C dehors avec un grand soleil, et interdiction de se finir au rosé dans l’herbe, ça va péter ! 

Les types vont démarrer l’Hôtel de Ville à l’allume-barbecue ! Ils vont tâter du jembé devant l’Élysée, Macron va vivre son baptême de Fête de l’Huma ! Il va y avoir une révolte, donc ouvrez les parcs ! promis, on boira pas !

On lira, seul, des livres de Sartre, en regardant… des culs. 

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.