Aujourd'hui, Tanguy Pastureau nous parle d'Alexa, l'assistante vocale d'Amazon. Personne ne sait qui fait sa voix, sauf Tanguy...

La radio c’est nul, mais avant c’était magique, parce qu’on ne voyait pas la tête des gens qui la faisaient. C’était le mystère, moi, petit, quand j’écoutais Philippe Gildas sur Europe 1, je l’imaginais blonde, grande, avec des seins énormes. Ensuite il est arrivé sur Canal, quelle déception, toutes ces nuits à fantasmer pour rien, tous ces polochons étreints en murmurant « Philippe, ah, Philippe », ils étaient en plumes à l’époque, j’en avais plein la gueule, pendant 10 ans j’ai eu la vie d’un renard. Maintenant, à cause des caméras, le public sait que je suis un type élancé au physique bouleversant, donc impossible de susciter la pitié dans une chronique. Je perds 50% de mes effets. Les auditeurs, qui pour la plupart ont un physique ingrat, se reconnaissent plus dans d’autres gens de l’antenne, comme… Là, je laisse un blanc, et chacun complètera mentalement suivant ses attirances parce que je déteste faire de la peine. 

La radio a perdu son mystère, à part pour quelques seniors à l’Ehpad qui ont droit à 5 minutes d’Internet par semaine et ne savent pas à quoi on ressemble, ils disent « ah, Daniel Morin, il s’exprime bien pour un noir », la vidéo a tué les stars de la radio. Je devrais faire un single avec cette phrase, tiens. 

Et la vidéo a tué le principe de physique de radio, avant ce média était réservé aux moches, à part Jean-Pierre Foucault qui a toujours été beau, parce qu’il a bronzé une fois, à 22 ans, et n’a jamais débronzé. La radio, c’est là qu’on foutait les gens étranges, il y en a qui avaient le nez au milieu du front, un autre une seule oreille, il avait perdu l’autre au Liban plus tous ceux qui étaient rongés par la chtouille, parce qu’en 75 on couchait, c’était un tableau de Picasso. Mais maintenant, Ali Rebeihi, il est beau. Trapenard, beau. De Caunes, beau. Edouard Baer, beau, et ça sans jamais utiliser de shampoing. Vous, Nagui, Leïla, vous êtes beaux, si jamais vous aviez eu l’idée de vous mettre ensemble au lieu de travailler, le truc qui sert à rien, et que vous aviez fait des enfants, ils auraient été signés par l’agence Elite à l’âge de – 3 mois. Rien que pour vous, ils auraient imaginé un défilé de fœtus, avec juste le vôtre. 

La radio a perdu son âme, même Daniel Morin, qui est parti d’un physique classique, ressemble désormais à un bûcheron vosgien hyper-chaud, cette barbe, tous ces poils blancs qui dépassent de son masque, on dirait le slip de bain de Catherine Lara. Et ça, ça suggère l’été, la plage, c’est sexy.

En fait, maintenant, le mystère, on le trouve chez les assistants vocaux, Siri, OK Google, ces trucs qui ont remplacé le concept de conjoint, en mieux, parce qu’un mari, vous lui demandez le temps qu’il va faire, il va répondre « je ne sais pas, ma chérie », si vous êtes en couple depuis 16 mois, ou « tu m’as pris pour Evelyne Dhéliat, poufiasse ? », si vous êtes en couple depuis 16 ans. Moi j’ai un Homepod d’Apple, parfois je lui dis « dis Siri, joue de la musique », il lance Kenji Girac, je lui dis « non, Siri, joue de la musique », enfin il comprend rien. Sur cet assistant, j’avais le choix entre une voix d’homme et une voix de femme, j’ai pris l’homme, parce que j’ai l’impression de converser avec Dieu, je me mets dans le noir, je dis « Siri, les hommes s’entendront-ils un jour au lieu de s’entretuer en ton nom car au fond on sait que tu n’existes pas ? », il me répond « cette information n’est pas disponible sur Homepod », bon, c’est chouette de parler un peu.

Et il y a aussi Alexa, l’assistante vocale d’Amazon, une voix de femme, un peu comme celle d’Amel Bent sauf qu’elle ne dit pas « ça m’a mis les poils de ouf » mais « il va faire beau demain au-dessus de votre domaine », j’ai pris une phrase qu’une assistante vocale pourrait vous dire, Nagui. Alexa, je pense qu’elle s’adapte à chacun, celle de Philippe Poutou lui dit « reste au lit, Fifi, à part ne pas repasser ton T-shirt, tu n’as rien de prévu aujourd’hui ». Alexa, c’est le mystère, c’est comme la radio avant, on l’écoute et on se dit « mais qui est-ce ? » ou, pour ceux qui n’y connaissent rien en technologie, on dit « mais comment cette personne arrive-t-elle à tenir dans une enceinte ? ». 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés