Tout ceux dont on se moque on décidé de monter leurs médias pour pouvoir causer tranquille. Ce syndrome Caliméro permet à deux nouveaux médias voient le jour au milieu de la nuée existante : Le Média et Russia Today France. Des médias libres évidemment.

Quand nous étions petits, il y a avait peu de médias en France. Oui, j’ai moi-même connu l’époque où il n’y avait que trois chaines de télé, ce qui surprendra mes fans, qui me trouvent si jeune et si beau. Je regardais Michel Drucker, qui invitait Charles Aznavour à chanter. Enfin, c’était bien différent d’aujourd’hui.

Puis est arrivé Canal +, et j’ai découvert le X, mais en crypté, puisque mes parents n’étaient pas abonnés. Donc pour moi un rapport sexuel, ça faisait « xixixixixixi », après j’étais perdu. La 1ère fois qu’une personne m’a dit :

Mais comment fais-tu pour donner tant de plaisir ? 

Je lui ai répondu :

Oh là, mais pourquoi tu causes, et pourquoi tes seins ne sont-ils pas composés de petits carrés comme on voit à la télé, t’as une malformation ? 

Ensuite est arrivée la 5, où Patrick Sébastien facturait chaque émission une blinde à Berlusconi, qui était trop défoncé pour se rendre compte que payer pour voir Paul Préboist en slip panthère, déjà sur le principe c’était anormal. Puis la 6, où vous débutâtes Nagui, payé 1 ticket resto par jour, d’où le surnom que vous aviez alors, le rom du PAF, dans un studio télé de 90 cm², qui poussait à la confidence, dans la mesure où votre invité n’était pas en face de vous mais sur vous. 

Ensuite, il y a eu le numérique, et maintenant sur une Freebox il y a 400 chaines, dont 380 qui servent à rien. Parfois je rentre, mon chien est sur le canapé à la cool en train de se lécher devant Dog TV, chaîne 113 sur Orange. Toute la journée on voit des chiens courir, alors que sur Public Sénat, tout la journée, on voit des gens dormir.

Mais malgré l’offre énorme, on continue d’ouvrir des médias, au même rythme qu’à Arcachon des huîtres. Ainsi cette semaine a été lancé le Média, une web TV voulue par des proches de Mélenchon. Ils ont fait un média et l’ont appelé le Média. S’ils rachetaient Ikéa, une table, ils la vendraient sous appellation "la table". Donc là on se dit : Houlà, le truc ça va être TV Mélenchon, avec des bons plans week-end à Caracas et une émission scientifique dans laquelle on montrera, après lui avoir ouvert le bide en criant mort au capital, les tripes de Pierre Gattaz afin de comprendre le système digestif comment ça marche. Du coup dans le casting, ils ont pris de tout, et même un type du Figaro pour montrer que Mélenchon n’était pas à la manœuvre, c’est comme si Dorcel TV embauchait le groupe Les Prêtres juste pour prouver qu’ils ne filment pas que du sexe.

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.