L'épreuve des cylindres de Fort Boyard n'existera plus dans l'édition 2018. Tanguy Pastureau revient sur cette pratique vieille de plus de 20 ans.

Révolution à Fort Boyard ! C'en est fini de l'épreuve des cylindres. Adieu les stars lascives, RIP les seins, l'été sera froid et nul. La saison 2018 de Fort Boyard, ça va juste être Olivier Minne engoncé dans le caban dégueulasse du Captain Igloo. L'épreuve des cylindres, appelée épreuve des rouleaux par les puristes, épreuve des nems par les traiteurs asiatiques, épreuve de moi le matin quand je suis pas au top par les hommes qui se vantent, fut lancée en 93 et était plus basique qu'une réponse de Castaner à la question "que n'aimez-vous pas chez Emmanuel Macron ?". 

Il y avait de gros rouleaux, sur lesquelles la star - star sur Fort Boyard, ça va de Capucine Anav à Thomas Joubert. Quand la prod décroche Tex, ils sabrent le champagne. Pour eux Keen-V c'est Alain Delon - s'accroche. Les rouleaux se mettent alors à rouler, comme Doc Gynéco mais en plus rapide, et la star doit se coller dessus sur le ventre, dans la position dite du crapaud qui copule. 

En 93, le passage des cylindres était filmé de dos, car à cette époque-là, la pudeur régnait. La seule star hot, c'était Tabatha Cash, et quand vous achetiez Hot Vidéo pour mieux la connaître, son parcours, ses envies, tout ça, c'était tellement prude qu'ils mettaient des étoiles sur ses tétons et son pubis pour les cacher. J'en ai tiré une aversion totale pour l'astronomie. Aujourd'hui encore, quand je vois Hubert Reeves, j'ai envie de lui crier : "peine à jouir, va te faire voir sur NRJ12, espèce de fan de Nabilla", et d'autres trucs insultants pour qui a un QI de plus de 22. 

Mais dès 94, la production de Fort Boyard s'est réunie avec l'équipe, et ils se sont dit : "Les gars, les rouleaux, si on filme de face, on voit les boobs de la star, et ça pour l'audimat, c'est primordial. Si on diffuse juste des images de Bruno Solo en short qui retourne une clepsydre, on va se faire éclater même par Télétoon". Ils font un tour de table, Passepartout, excité, déclare, je cite : "Yes, enfin du cul", le Père Fourras, dit : "Mh, j'ai pas été aussi chaud depuis la revue de Line Renaud au Lido en 1927", et c'est voté.

Cela fait donc 24 ans que l'été, papa reluque tranquillement des stars de seconde zone frotter leur poitrine à des rouleaux. Ça lui rappelle qu'il faudrait emmener la Fiat Tipo à l'Eléphant Bleu, tandis que les gosses, autre niveau de lecture, regardent Sébastien Chabal tripoter une mygale. Pour la distinguer, la mygale c'est celle qui n'est pas si poilue que ça et a 8 pattes. 24 ans que sous couvert d'épreuve sportive, on mate des seins. 

C'est le même principe que le beach-volley féminin, le sport qui à la plage intéresse tous les mecs. A un enfant qui crie "papa, je me noie", le père de famille, captivé par le beach volley, répond : "Tais-toi Kevin, j'essaie de suivre, il y a corner, enfin euh, essai à 3 points", puis le gosse hurle : "Papa, je suis dans le rouleau", et là le père crie "Quoi, le rouleau ? J'arrive, pourvu qu'il y ait Agathe Auproux en train de se frotter dessus !". On se souviendra ainsi longtemps de : Jade Lagardère, la femme du pauvre type à qui des escrocs ont refilé Europe 1, allongée sur le cylindre du Fort, de Shy'm, de Valérie Bègue, noms à jamais gravés au Panthéon du téton.

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.