Tanguy, avoir un animal domestique, c'est formidable.

Oui, car ils sont comme nous mais avec des poils, à part André Manoukian qui est plus velu que son chien. Un chien, ça sent mauvais, ça bave, c'est comme un vieux, sauf que quand il clamse on ne touche pas d'héritage, on a donc avec lui une relation désintéressée, basée sur la tendresse, comme quand on est en couple depuis plus de 5 ans. 

Le chien, il ne calcule pas, même si vous êtes une ordure, il vous fait la fête, Blondi, la chienne d'Hitler, quand l'autre rentrait du travail, fourbu, il y a des journées où il faisait ses 5000 morts, elle lui sautait dessus en jappant, tandis qu'il lui lançait la baballe, je suis pas sûr que si les Animaux de la 8 avaient existé en 42, Hitler n'aurait pas eu droit à un reportage, où il aurait dit "non mais j'ai vérifié les origines du clebs, c'est un pure race", tandis que Blondi lui aurait léché la moustache, qu'il avait en ticket de métro, à la base il voulait se la faire à la brésilienne, mais il avait peur que le triangle ça rappelle le complot judéo-maçonnique. 

Un chien, c'est souple de l'idéologie, si demain Jean-Luc Mélenchon abandonne Bolivar, son teckel, ou même Alexis Corbière le long de la RN12, l'animal peut être adopté derrière par Geoffroy Roux de Bézieux, le boss du Medef, il s'en fout, du moment qu'on le caresse et qu'on le nourrit, un chien c'est comme un mec.

Un chien, un chat, ce sont donc de supers compagnons, mille fois mieux qu'un conjoint, parce qu'on peut rentrer chez soi défoncé avec la langue dans le gosier de son coup d'un soir sans directement être jugé par l'autre. Et puis quand on prend un animal, c'est pour la vie, alors que quand on achète un petit moldave sur le darknet, une fois sur deux, la mafia se trompe dans la commande, on se retrouve avec un libyen de 37 ans tombé du cul de l'Aquarius, on a envie de le rendre. 

Seulement, le "c'est pour la vie", c'était avant, puisqu'en 2018, on veut tout sans engagement, pouvoir résilier Free pour prendre Orange parce qu'un soir on n'a pas bien entendu son papi au téléphone, alors qu'en fait c'est lui qui n'avait pas mis ses dents, pouvoir embaucher quelqu'un puis le licencier le lendemain, et avec Tinder, on peut même caler un plan sexe avec un internaute dont on connait juste le pseudo, au moment de l'orgasme, on se retrouve à crier "oh oui, Paulo69, je viens", soit la vie qu'avaient les cibistes en 84 quand ils faisaient l'amour entre eux à l'arrière du resto-route. 

Et donc les chiens et chats à vie, c'est fini aussi, ainsi aux Etats-Unis, on peut les louer à la journée, grâce à Rescue Time, une start-up qui pour 80 dollars vous file un chaton ou un chiot de 8 à 18h, et avec un chaton, même si vous êtes moche, toutes les nanas de la boite accourent vers votre box dans l'open-space et vous prenez votre revanche sur 30 ans de râteaux. Il y a d'autres forfaits, pour 88 dollars vous avez un chiot ou un chaton une fois la semaine, vous êtes abonné à un chat, avant on était abonné à des canards, ah ah jeu de mots, Stéphane de Groodt est en PLS, puis quand le chaton grandit, on vous le change. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.