Alors qu'il lisait la presse people sur Google Actu, Tanguy Pastureau est tombé sur un titre qui a retenu son attention : « Nagui : complètement sous le charme d’un célèbre chanteur français »...

Avant le Covid, j’allais chez le dentiste, je n’y vais plus parce qu’on porte le masque en permanence, donc je laisse tout pourrir. L’odeur, c’est ça, et pas le stagiaire de 3ème de Daniel Morin oublié dans un placard. Et ce que j’aimais chez le dentiste, c’était la salle d’attente, on discutait avec Cyril Féraud et Maxime Le Forestier. Puis je lisais la presse, pas "le Monde", ils n’ont pas, je ne découvre d’ailleurs qu’aujourd’hui l’existence de Plantu. Non, chez le dentiste, il y a la presse people, des magazines en état de décomposition avec Alessandra Sublet en une, on se dit « la vache, elle a pris un coup de pelle, c’est à force de recevoir en plein visage des blagues de Canteloup », et en fait c’est le journal qui est tout abîmé à force d’être lu. 

Alors je sais ce que vous vous dites, la presse people, c’est formidable, ça permet de désacraliser les stars, on imagine que Karine Ferri a une vie géniale, puis on la voit, pas maquillée sortant de Carrefour City avec ses gosses qui hurlent parce qu’elle a acheté des asperges, donc on se dit « OK, dans ce cas, je reste Morgane Cadignan et basta ». Donc hier je suis allé sur Google Actu, onglet people, pour essayer de voir qui a de la cellulite ou si Catherine Deneuve sent des pieds. Et alors c’est trompeur, mais c’est trompeur. 

Exemple, je lis en titre « Michel Cymès et Adriana Karembeu : ils annoncent ENFIN une bonne nouvelle », le enfin est en majuscule. Donc je me dis « ils sont ensemble, ils ont mis le temps, trois ans d’émissions sur le transit intestinal avant de se rouler une pelle, ils ont cru que la vie c’était sans limite de durée comme celle d’Edouard Balladur ? ». Je clique. Bah la bonne nouvelle, c’est que le 27 avril il y a un numéro inédit des pouvoirs extraordinaires du corps humain. C’est-à-dire qu’il doit y avoir des femmes qui le soir disent à leur conjoint : « j’ai une bonne nouvelle », l’autre s’écrie « ah mon dieu, tu es enceinte, je t’aime », et elle répond « non, par contre Cymès et Karembeu font leur retour le 27 sur France 2 ». 

C’est ça les actus people, parce qu’ensuite, je lis : « Faustine Bollaert dévoile sa séance de câlins », je me dis « chouette, une sex-tape, enfin quelqu’un qui s’éclate sur France 2, pas comme Karembeu et Cymès, ces mormons coinços ». Je clique. En fait, Faustine Bollaert sur Instagram, a juste posté une photo d’elle avec dans les bras son chien, qu’elle caresse, j’ai vérifié 8 fois, c’est bien un chien, ou alors elle a un amant tout petit avec des oreilles tombantes et qui se renifle les fesses. Si ça c’est un moment coquin, la carrière de Michel Drucker, c’est un gang-bang. 2ème déception. 

Là-dessus je lis : « la chanteuse Sylvie Vartan défigurée après un accident de voiture », je me dis : « la pauvre elle va devoir tout refaire », je clique. En fait, l’article, du magazine Public, parle d’un accident qu’elle a eu en 70 avec Johnny, elle était passée à travers le pare-brise, l’impact était plus gros qu’une pièce de 2 euros, donc même si Carglass avait existé, ils n'auraient pas accepté de prendre en charge la réparation. 3ème déception, parfois on a l’impression que ça vient de se passer, mais c’est un vieux dossier. Je continue, je fais défiler les titres, et je lis, véridique : « Mylène Farmer : cette relation totalement inattendue avec Passe-Partout de Fort Boyard », là j’avoue que je me suis mis à rêver, j’ai imaginé Mylène Farmer la tête dans le four avec le gaz allumé et Passe-Partout qui tourne une clepsydre en hurlant « sors, sors ». Donc je clique. Déception, en fait, Passe Partout a juste révélé avoir tourné en 86 dans un clip de Mylène, il dit : « je fais partie de l’association des personnes de petite taille », ça existe, par contre ne sonnez pas, parce qu’ils ont loué un appart standard, l’interphone est trop haut, ils ne peuvent pas répondre, ça passe pour du snobisme, combien de fois a-t-on entendu la phrase « vraiment, les nains ils se la pètent ». Et Passe-Partout dit : « un jour, on nous appelle, c’est Mylène qui voulait des personnes de petite taille pour son clip », une heure plus tard, un type en scooter lui livrait Passe-Partout. Donc pas de relation enflammée, ils ont juste bossé ensemble ½ journée en 86.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.