Cette semaine, c'était les Radio Notes de Pure Médias. C'est comme les 7 d'or de la télé mais pour la radio. Tanguy a parcouru le palmarès sur d'y trouver France Inter... Mais ce fut une cruelle désillusion.

Le monde de la radio est en effervescence. Oui, la radio, c’est un outil formidable, celui de la proximité. En ce moment, je suis écouté par des centaines de milliers de gens, qui dans la voiture, qui au travail, qui au lit en train de faire l’amour, excités par la sensualité qui se dégage de mon organe. 

La radio, ça ressemble à la télé, puisqu’on est filmés, comme sur TF1, et qu’on est payés, comme sur TVR3, la chaine publique roumaine. Et cette semaine, ont été attribués des prix, les Radio Notes de Pure Medias, un site web d’étalage d’ego où des gens de la profession viennent voir si on parle d’eux en espérant que les autres se sont plantés point de vue audiences. 

J’ai donc parcouru le palmarès, sûr d’y trouver Léa Salamé, Nicolas Demorand, tous ces gens à qui le matin je dis bonjour et qui ne me répondent pas parce qu’ils ne savent pas qui je suis. Et bien non, scandale, alors que France Inter cartonne - je me souviens encore de vous Nagui, lors des derniers sondages, nous crier : on est en train de niquer Stéphane Bern - on repart sans prix. Alors que ce sont les gens qui votent ! Donc soit nos auditeurs sont pudiques, ils ne savent pas nous dire leur amour, tel Rocco Siffredi dans les films, qui joue systématiquement un type qui n’a pas les mots et doit se débrouiller sans, soit nous ne sommes suivis que par des parkinsoniens qui n’ont pas pu cliquer sur le bon choix.

C’est une semaine noire pour Radio France. Mathieu Gallet, dans son bureau, doit être en train de pleurer, puis il regarde son bureau, un 900 m² avec piste de bowling, 16 fois la superficie d’un centre pour migrants, et donc arrête de pleurer. 

Prix de la radio de l’année, gagnante, RTL, pile quand je me casse. Il y a pas à dire, je fais de bons choix. Moi, si en 61 j’avais eu à signer en maison de disque les Beatles, je leur aurais dit :

Désolé les gars, j’ai pas le temps de vous recevoir, là j’ai rendez-vous avec Dick Rivers pour un contrat sur 30 ans, au fait, votre coupe de cheveux ça va pas, au revoir. 

Divertissement de l’année, les Grosses Têtes, RTL, émission qui consiste à écouter Laurent Baffie dire à Caroline Diament : ça va grosse pute ? Tandis que Pierre Bénichou parle de lui avec délectation. La Bande Originale est 4ème. C’est une humiliation. Si nous étions au Japon, nous nous ferions hara-kiri avec les clous des baskets de Nagui, ou les clous de sa veste, il a toujours des clous quelque part, c’est pas un mec, c’est un Castorama. Plus grave encore, nous sommes derrière le Super Moscato Show de Vincent Moscato sur RMC, une émission d’humour sur le sport, alors que ça ne sert à rien, il suffit de regarder les résultats de l’équipe d’Angers pour rire.

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.