Réforme du bac, service civique, la vie des jeunes va être chamboulée par Emmanuel Macron et Tanguy Pastureau n'a jamais été aussi content d'être vieux.

La vie des jeunes a été bouleversée cette semaine. Oui, car Macron, leur congénère, qui a le même âge qu'eux, a décidé de faire péter leur monde, lui veut tout réformer, le code du travail, l'apprentissage, la retraite, l'islam,... Il change tout, s'il voit une vache, il lui dit : "t'es un cheval, Marguerite", et il saute sur son dos en criant "hue". 

Donc il a regardé les jeunes, cette masse boutonneuse de gens pas finis et qui doivent utiliser 17 filtres Snapchat afin de masquer leur excès de sébum, à la fin ils finissent par se coller une tête de T-Rex, et il s'est dit : "mais quelle léthargie, ils sont tout neufs et on n'en fait rien, c'est comme avoir une Audi TT et de rouler à 50 en ville sous prétexte qu'il y a des mamies qui traversent, alors que si on les prend bien, en braquant de ¾, elles ne font pas de trace sur la voiture". 

Lui est jeune et est suractif, tel un lapin de garenne à l'arrivée du printemps, mais sans petite queue touffue, donc il pense que les autres jeunes sont comme lui, à fond, à tourner sur eux-mêmes en bavant, alors que non, bien sûr. Moi quand j'étais jeune, je végétais devant la télé en vous regardant, Nagui, en veste rouge menstruations, et je rappelais mon dealer de shit en lui disant : "pauvre con, tu m'as refilé un truc trop fort, je vois des couleurs qui n'existent pas".

Cette semaine, Macron a donc ressorti le service national. Cette tannée qui, de mon temps, nous faisait perdre 10 mois. On sortait diplômé, on faisait le service, on revenait, les employeurs nous disaient : "Ben ouais mais entre temps le logiciel pro a changé, vous êtes un ringard, ciao". On se faisait tondre, comme des moutons ou des actionnaires de SFR, et on se passait le sexe des uns et des autres au cirage, ce qui fait qu'aujourd'hui encore j'ai de la compassion pour les chaussures, quand je passe devant un magasin Bata. Je chiale parce que je me projette, en tous cas s'il y a des grandes pointures. 

Bref c'était inutile, sauf que nos politiques, ces types pas fins, étaient persuadés que le service était un lien social, alors qu'à la fin des 10 mois on avait juste envie de fuir à la vue du 1er uniforme. Moi j'ai mis 4 ans avant de pouvoir signer le recommandé que m'apportait le facteur. Donc ça n'avait pas d'utilité, et tous les gusses de ma génération, la team 74, weh yo, j'en place une pour Joelle du groupe Il était une fois, VGE represent, ont tout fait pour se faire réformer. Une fois devant le médecin, on se faisait pipi dessus en se coupant les veines, lui pensait que c'était un jeu de mimes, disait : "Je sais pas, Vincent Van Gogh, Loana ?", puis on se mettait à chanter La bonne du curé en croate, donc à part pour Nelson Monfort qui pourrait faire ça dans son état normal, le docteur se disait : "houlà, celui-là est timbré, je le réforme avant qu'il me saute à la gorge".

Mais ce nouveau service national voulu par Macron est différent. Ce sera un service civique. Pas de lit en portefeuille, pas de bisou sous la douche, pas de caserne, le soir tout le monde rentrera chez soi, et donc restera vierge. Il reste 14 euros dans les caisses de l'Etat, Bruno Le Maire, ministre des finances, fait la manche au feu à l'heure de pointe avec des enfants déguisés en syriens + un chien, parce que les gens ne donnent que s'il y a un chien, alors on ne pourra pas héberger les jeunes. 

Donc en gros il s'agit de mettre 800 000 jeunes dans des assoces plutôt qu'à Pôle Emploi, ce qui dégonflera les chiffres, pas bête la guèpe, pas con le Macron, et de créer un attachement des jeunes à la nation, parce que la France, ils s'en tapent, dans leur bio Twitter ils écrivent : "Je love trop Taylor Swift" ou "Je suis ouf des jeux de foot", mais les 2-3 qui ont marqué : "patriote pour toujours, j'ai la France dans le cœur", ce sont des jeunes qui ont pour pseudo Sanglier des Ardennes et qui ont liké tous les tweets du compte baptisé les Identitaires Ile de France, le genre à se trimballer devant la mosquée de Sarcelles en formant une croix avec deux saucissons Cochonou. 

Non content d'avoir perturbé la vie de nos jeunes avec le retour du service, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'éducation qui ressemble à un Minion mais avec 2 yeux, a annoncé une réforme du bac. Après ils vont réformer l'acné et l'accès à Youporn et les jeunes auront l'ensemble de leur univers qui a bougé. 

Donc le bac désormais ce seront 4 épreuves écrites + un grand oral + des partiels dans l'année + du contrôle continu, un enfer,... Il va falloir bosser tout le temps, là où nous en avril de l'année de terminale on se disait "bon mon couillon, t'as rien glandé, il va falloir te sortir les doigts et tout cartonner", sauf le 1er de la classe en L qui se disait  : "Cher ami, encore eût-il fallu que tu bossâs, pour avoir l'espoir infime de jouir d'un été aussi récréatif que plaisant et contracter une mononucléose à Arcachon avec une demoiselle de petite vie dès l'arrivée des beaux jours, l'esprit libéré des contraintes du travail". 

Donc terminé Netflix, les cocos, la saison 3 de Stranger Things vous la verrez en 2030, après la fin de vos études et votre service national, j'ai jamais été aussi content d'être vieux. Ah c'est bon, je l'aime mon début de presbytie, ma douleur aux lombaires, même sur béquilles avec la face du père Fourras, je voudrais pas être un jeune. J'ai révisé le bac au mois de mai, et je me suis fait réformer P4 pour avoir décrit au docteur la veste rouge que portait Nagui en 92, il a écrit sur mon dossier hallucinations. Il faut que jeunesse se passe, bah là j'espère pour eux qu'elle va passer vite.    L

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.