Tanguy Pastureau va une fois de plus s'engager contre la pensée unique et les médias complotistes pour évoquer l'élection de Miss Prestige. Un événement concurrent de Miss France, organisé par Geneviève de Fontenay.

Les grands médias nous dissimulent les infos les plus intéressantes. Oui, c’est affreux, on nous cache tout. Si j’étais parano, je dirais que c’est à cause des Illuminatis qui tirent les ficelles du pouvoir. Mais je suis sain d’esprit. Je sais que les vrais décideurs, ce sont les aliens. 

Les médias dominants nous parlent tous de la même chose : de la neige l’hiver, de la canicule l’été, et de Macron le reste du temps, pour le distinguer, c’est le seul qui reste à 36.9. Ainsi il y a un mois, on nous a bassiné avec l’élection de Miss France, une certaine Maeva Coocke, qui désormais végète sous Xanax dans des foires à la saucisse. Elle a déjà tenté de se donner la mort en se pendant sur le stand des andouilles, avec les autres, et elle attend la délivrance dans 77 mois... Oui, la vie de Miss est tellement pénible qu’on compte comme pour les chiens, un mois = sept. 

Miss France, c’est TF1, la grosse machine. Rien que pour ventiler Jean-Pierre Foucault, ils font tourner un réacteur d’A340 en bout de plateau. Les Miss défilent en secouant leur fesses comme une laitue qu’on égoutte, et tous les vieux pervers bavent en matant des nanas de 18 ans, en se disant :

Si je jouis maintenant ça m’évitera d’avoir à me frotter à Léa, ma petite-nièce du même âge, lors du prochain repas de famille, si je veux ressentir ce frisson d’extase qui ne m’habite plus que si je place mon Sport Elec spécial abdos un peu trop bas.

Mais il y a un autre concours de Miss, que les médias boycottent, Miss Prestige National, lancé il y a 8 ans par Mme de Fontenay, la dame qui 12h par jour fait mariner sa tête sous un chapeau. C’est comme un wok mais avec un légume pas croquant. Huit ans que pas un grand média ne parle de Miss Prestige, tout ça parce qu’en face Miss France c’est Endemol, et qu’ils claquent en 1 mois plus de blé que le Burundi depuis son indépendance en 62. Ils ont du pognon. Demain si le planing familial leur demande un gros show sur la contraception, ils font venir sur TF1 les Kids United qui beuglent du Demis Roussos et l’ensemble des français, effrayés par ce qui peut sortir d’un enfant, de la morve, de l’urine et des chansons crétines, enfile des préservatifs afin de pas perpétuer ce massacre. Bref, Miss Prestige, je suis le seul à en parler, car j’aime la lose, d’où ma passion pour Benoit Hamon, Europe 1 ou la carrière du groupe Nacash.

Alors justement, qui a gagné le concours de Miss Prestige National ? Et bien c’est une certaine Charlotte Depaepe, qui porte le nom de ce que voit un prêtre du Vatican s’il a sifflé tout le vin de messe. Elle a 22 ans, vient du Nord, comme toutes les Miss, Camille Cerf, Iris Mittenaere, Maëva Coucke,... Si les Hauts de France deviennent autonomes, on va rester entre moches. et Charlotte est sourde de naissance, une chance, puisqu’elle n’a pas entendu l’album de reprises de Barbara par Patrick Bruel. 

L’élection avait donc lieu samedi soir à St-Etienne, avec un budget de 74 euros, dont 72 en frais de graisse à traire et appareil à UV pour Bernard Montiel, qui animait la soirée. 3h de spectacle. Les Miss Prestige ont d’abord défilé en costume représentant leur région : Miss Côte d’Azur a défilé à cheval sur sa mamie avec un yorkshire. Miss Ile de France dans une voiture à l’arrêt, à côté d’un mec en train de hurler : Je vais la tuer Hidalgo. Elles ont défilé en robe de mousseline, ce qui, sur l’échelle de la ringardise, se situe entre le look de José Bové et la police de caractères Comic sans MS. Enfin elles ont défilé en maillot de bain 2 pièces sur le thème de la plage... En voilà un thème original ! Les mecs se sont réunis et ont dit :

Maillot de bain, ça vous évoque quoi ? Il y en a qui a dit je sais pas : La forêt.
Un autre a dit : L’Ukraine l’hiver.
Un 3ème a dit : La plage... donc ils ont appelé le Comité Nobel pour savoir si on pouvait lui remettre un prix.

Le jury était composé de 8 stars, dont 8 connues au mieux par leur mère : présidente du jury Rebecca Hampton, actrice dans Plus Belle la Vie, qui portait autour du coup sa page Wikipedia imprimée sur feuille A4 afin que tout le monde la remette. Elle était assistée de Jean-Jacques Lafon, qui en 85 a chanté Le géant de papier, un slow dont le succès a été tellement court que personne n’a eu le temps d’emballer. Cette année-là la mononucléose est tombée à son plus bas historique. Il y avait Leroy Gomez, chanteur de Santa Esmeralda, groupe des seventies fusionnant disco et flamenco. Si vous faites ça aujourd’hui vous êtes fiché S en tant que terroriste. Dans le jury, il y avait également Marie Myriam, dernière française à avoir remporté l’Eurovision, en 77. Depuis, il n’y a que des brèles d’autres pays qui gagnent, au lieu de nos brèles à nous. C’est injuste. Et enfin il y avait Julien Lepers, et c’est là qu’être sourd prend tout son sens. 

Charlotte Depaepe, qui n’avait pas le son, l’a vu sauter sur place et grimper au mur avec les dents, elle a dit : Vite, le 15, il convulse ! On lui a expliqué que non, c’était juste sa manière d’être. Si vous avez raté la cérémonie de Miss Prestige, c’est normal, puisqu’elle était diffusée sur 20 chaines locales, dont TV8 Mont Blanc, la chaine des St-Bernard défoncés à l’alcool de chataigne, mais aussi TV7 Bordeaux. C’est comme Zen TV, puisqu’on voit Alain Juppé en train de dormir. Et Canal 32, la chaîne de l’Aube, le département, pas le moment où Frédéric Beigbeder se couche totelement iv… euh, très fatigué, à coté de son lit, qu’il n’a pas réussi à retrouver. Bref, c’était magique, et on embrasse Charlotte Depaepe, notre très belle Miss Prestige. J’en ai parlé, je suis un rebelle.   

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.