Tanguy, la France n'est plus ce qu'elle était

Non, Nagui, c'était mieux avant, on va pas se mentir, on buvait du pinard à midi et de la Suze de 8h à 23h, il y avait pas de vegans, on matait la pub Madrange avec Véronique Genest en train de bouffer les yeux mi-clos comme si elle tournait dans un porno Italien, le porc c'était le Viagra de l'époque, les types mangeaient 14 côtelettes avant le coït. 

On roulait sans ceinture à 150 sur des nationales pourries, et donc on mourrait, mais heureux parce que libres. Sur les paquets de clopes, on n'avait pas comme maintenant des photos des anciennes dents de Didier Deschamps, celles qu'il a mises sur le Bon Coin, on fumait, on ne pensait pas au cancer, et même si on décédait, on s'en foutait, parce qu'il y avait pas le streaming, donc on n'était pas comme des cons en train d'essayer de pas rater la prochaine saison de Game of Thrones, tout ça pour voir des loups et des culs, autant attendre le biopic sur Johnny. 

La vie était belle, au cinéma on allait voir Pierre Richard tomber dans des trous en s'enfilant du pop-corn, parce que les calories on s'en tapait, et sur France Inter il y avait Pierre Desproges, c'était autre chose que mes petites chroniques, c'est parce que le niveau intellectuel a chuté que le public me définit comme un "génie de l'humour", mais il y a 30 ans, je faisais même pas la billetterie du spectacle de Roland Magdane. Et puis on faisait l'amour, il y avait pas internet, pas de smartphones, on n'avait que ça pour passer le temps, en 2019, on a tous la tête dans l'écran, un pédophile qui tend un bonbon à un gosse de 5 ans, le gamin lui dit "mais boloss, remballe-moi ça, tu crois que j'ai que ça à faire, là je suis sur le niveau 4 de l'âne Trotro contre Benjamin Griveaux sur la plate forme Gulli, en plus ma mère m'a dit de n'accepter que des bonbons bio".

Oui avant, on forniquait tels de vieilles loutres, et donc on sortait des enfants par lots de 12, quand en classe de cheval, un môme se faisait piétiner par son poney, ça avait moins d'importance que là où on rame pour en avoir un seul. Les études le disent, la qualité du sperme est en baisse constante, il n'y a plus rien dedans, c'est de l'eau, je pense qu'à terme Marc Dorcel va s'associer à Volvic pour embouteiller tout son stock, parce que c'est gâché. 

Et les femmes font leurs enfants de plus en plus tard, 30 ans et demi en moyenne cette année, tout ça pour travailler, ce qui n'a qu'un intérêt relatif, et ça fatigue, regardez Benoit Hamon, il ne travaille pas, bah à 51 ans il en fait 23, quand on lui demande son secret de beauté, il répond "tu créés un parti politique, tu mets personne dedans, t'attends". 

Les chiffres de la natalité sont tombés hier, pour la 4ème année consécutive, ils baissent, alors certes, c'est bon pour la planète, si à terme on n'est plus que 9 en France, on n'aura pas à se payer un Toyota hybride, parce que là il y a des gens qui utilisent leur voiture pour n'importe quoi, certains vont à des concerts de Keen V. Mais cette baisse, en fait, est terrible parce que pendant qu'on est là à se regarder dans le blanc des yeux, les autres se reproduisent, or ailleurs qu'en France, c'est blindé d'étrangers. Alors, certes, ils ont des points communs avec nous, eux non plus ne savent pas qui est Agnès Buzyn, mais ça fait peur.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.