Ce matin Tanguy Pastureau se sent âgé et ne comprend pas les nouvelles tendances des jeunes...

Oui, je suis en train de devenir vieux, j’ai mal partout, le télétravail ça me branche, je dis des choses comme « ça me branche », et quand dans un mariage le DJ, qui a mon âge, passe la chanson Le temps des yéyés, celui qui dit « ah oui, super, ça c’était les Vagabonds », celui qui dit ça, c’est moi. Mais avant ça, j’ai été jeune, une jeunesse calme, pondérée, résolument tournée vers le centrisme et la dépression, j’ai eu un poster de François Bayrou dès 91, parce qu’il était devenu secrétaire général de l’UDF. Oui, je sais, ça n’existait pas, les posters de François Bayrou, mais j’avais découpé sa tête dans l’Express et l’avait collé sur le corps du poster de Lova Moor dans Salut, c’est pour ça qu’aujourd’hui encore, quand j’entends Bayrou, je suis chaud, à l’élection de 2007, je me suis présenté au bureau de vote en slip de cuir. 

Lova Moor, les posters de dames sans culotte, c’était notre Youporn à nous les vieux, c’était pénible parce que le poster, admiré 30 fois, les pliures se déchirent, à la fin on avait des bouts de femme, l’épaule droite ici, le genou là, une fesse là-bas, sur un groupe de 20 gars, il y en a 16 qui ensuite devenaient serial killers, par habitude. Et là, en 2020 le X, c’est open-bar, sur le net des dizaines de plateformes cohabitent, comme on dit dans le porno. Youporn, XVideos.com, il y a même un site qui s’appelle X-Hamster, à chaque fois que Brigitte Bardot cherche des infos sur les rongeurs, par erreur elle tombe dessus, et à son âge, elle ne voit plus que des formes, donc elle dit « mais que fait ce hamster tout en bas du tronc de ce monsieur, c’est tout de même étrange, et il doit être malade, il n’a plus son pelage ». 

Bref, le souci est qu’aujourd’hui nos jeunes, ces êtres frêles qui puent, sont élevés au porno, alors même qu’ils se construisent mentalement, mais si vous objectez, vous passez pour un réac, le parcours c’est 7 ans ½ t’es sur Tik Tok à twerker contre ton nounours, à 11 ans tu mates du X, à 14 t’essaies d’entrer en club et à 17 t’as déjà gobé tellement d’images porno que quand tu vas avec ta mère dans un magasin de vêtements, tu dis « à quoi ça sert, déjà ? », mais pour les adultes, c’est ok. Résultat, d’après une enquête, 42% des jeunes disent essayer de reproduire ce qu’ils ont vu dans des pornos, or c’est impossible, ça revient à tenter le marathon de Pékin si vous avez commencé le footing à la moitié du confinement. Et pire, d’après Marie Mercier, sénatrice qui se bat contre les violences sexuelles, les filles, soumises à des images violentes, considéreraient normal le fait que le garçon ensuite soit violent, parce que PornHub etc, on n’est pas sur du fin, du joli, avec un rapport homme-femme axé sur le respect de l’autre, dans 100% des cas, la vidéo s’arrête quand le mâle a fini son rut, jamais on ne voit une dame jouir puis dire « voilà pépère, maintenant je vais te laisser, on s’appelle et on se fait une bouffe, on peut, on est tous en zone verte ».

Le Sénat a donc adopté la semaine dernière l’amendement de Marie Mercier obligeant les plateformes à vérifier l’âge des utilisateurs, il faudra être majeur, depuis 24h ou 70 ans comme Michèle Cotta, pour y accéder. Et le texte dit qu’on pourra utiliser France Connect afin de s’identifier, le dispositif qui permet de régler ses impôts ou d’aller sur Améli.fr, bon bah là il y aura aussi Amélie, mais ça sera une amatrice de Narbonne, et c’est bizarre, parce qu’on va avoir l’impression que le X est géré par l’état, sur YouPorn, association d’idées, vous pensez à Jean-Michel Blanquer, c’est compliqué ensuite de fantasmer. Des phrases comme « oui, vas-y, Jean-Mi », sortent de votre bouche, c’est gênant. Bref, trouvons autre chose, mais protégeons nos gosses du sexe, jusqu’à au moins leurs 55 ans. Mais je dis ça parce que je suis papa.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.