Tanguy Pastureau met la lumière sur un personnage encore inconnu il y a quelques mois : Christophe Castaner.

Il y a 7 mois, personne ne le connaissait, et là c’est une star, car ça a été le 1er à rejoindre Macron, lorsque l’autre n’était qu’un ado à excès de sébum qui sentait le Biactol et les roulés. Quand la France entière riait de Macron, lui il y croyait, il a du nez, vous lui montrez la patte arrière d’un poulain en train de sortir de l’utérus de sa mère, il vous dit, mon pote, celui-là, dans 2 ans il remporte la 3ème à Longchamp. Castaner, dès 2014 il portait des claquettes avec des chaussettes, et il chantait Despacito il y a 9 ans. Une fois Macron élu, forcément, il a eu un job, porte-parole du gouvernement, c’est-à-dire qu’il s’exprime à la place des autres, comme Didier Deschamps dans le foot parce que c’est le seul qui sait faire des phrases. Une fois la semaine, il se met derrière un pupitre et dit, bonjour, je vais vous parler de Nicole Belloubet, les journalistes répondent, qui ça ? Il dit, bon, Florence Parly, alors ?, les journalistes répondent, non plus. Castaner demande, Stéphane Travert, ministre de l’agriculture, non, hein, bon, et donc il parle de Nicolas Hulot, seule star de sa brochette d’anonymes, les ministres sont tellement peu connus que quand Muriel Pénicaud rentre chez elle, son mari lui dit, hm, t’es belle toi, viens entre, on va faire l’amour, ma femme est pas là. Muriel Pénicaud est ministre du travail, si vous voulez le notez sur un coin de feuille.

Bref, Castaner, c’est la nouvelle star et il n’a même pas eu besoin de faire chialer Cœur de Pirate en revisitant Mon vieux de Daniel Guichard pour avoir ce statut. Il s’apprête en plus à devenir chef du parti la République en Marche, LREM, et il est le seul candidat en lice, c’est le Robert Mugabe à face de craie, là s’il se plante il peut ouvrir un coffre dans les iles Caïman juste pour se planquer dedans de honte. Mais il joue le jeu, il fait comme si c’était démocratique, c’est une sorte de Kim Jong-un qui serait dans le déni, et il a rédigé une profession de foi, en écriture inclusive, ce qui fait débat dans le pays, car on est une nation d’amoureux des lettres, Franck Ribéry par exemple aime le A et le B, après il sait pas. L’écriture inclusive, ça part d’un constat, celui que nous, les mecs, dominons depuis toujours, dès Neandertal, l’homme disait à la femme, bébé occupe-toi du feu, je vais chasser le mammouth, puis il voyait le mammouth, revenait et disait, finalement, je vais peut-être gérer le feu. C’était Koh Lanta mais en moins cruel parce qu’il y avait pas ce salaud de Denis Brogniart pour t’éteindre ta torche.

     �c\_W�

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.