Tanguy, on parle beaucoup du référendum d'initiative citoyenne.

Oui, parce que dans toutes les manifs des gilets jaunes, on a vu des gens avec des pancartes R.I.C, on se demandait ce que ça voulait dire, s'il y avait eu un K après, on se serait dit "ils veulent remplacer Macron par un Rick", mais le seul qu'on connaisse c'est Rick Astley, qui a fait deux tubes en 87, c'est un coup à se retrouver avec A Caus' des Garçons à la culture et Jimmy Sommerville à l'intérieur, ce qui a longtemps été le lot d'une soirée réussie. 

En fait, le RIC, c'est tout con, ça part du constat qu'on vote une fois tous les 5 ans, pour un type qui en 6 mois va nous décevoir, parce qu'on attend de lui qu'il soit Dieu alors qu'il est à peine Christine Boutin à genoux devant une statue de Jésus.

Or parfois ce qu'avait annoncé le gonze pendant sa campagne n'a pas grand-chose à voir avec le produit fini, Hollande en pleine montée de sève s'était mis à crier que son ennemi, c'était la finance, bon bah il ne s'est pas immolé par le feu devant le siège de BFM Business, loin s'en faut. 

Donc un référendum de temps à autre, ça ferait du bien, on pourrait nous demander notre avis sur de grandes questions, comme "doit-on dire pain au chocolat ou chocolatine ?" "pour ou contre le fait de tuer les gens qui vous disent "ah non chez moi c'est 3" quand vous leur avez fait 2 bises", ou "qui qui qui sont les Snorky ?", si on peut avoir une réponse, parce que moi ça fait 30 ans que je m'interroge.

Le RIC, personne n'est contre, même Edouard Philippe a dit qu'il allait en discuter, parce tout ce qui vient des gilets jaunes, maintenant, les mecs achètent, 100 euros de plus par mois, c'est ok, la prise en compte du vote blanc, c'est en route, le RIC, c'est bon, le premier type en jaune qui demande un café à Philippe, il répond "avec ou sans sucre?". 

On a juste entendu hier sur Europe 1 un contre, leuréditorialiste Olivier Duhamel, tous les Duhamel parlent politique, Olivier Duhamel, Alain Duhamel sur RTL, si un Kevin Duhamel dit à son darron "pa, plus tard je veux faire soit porno-star soit DJ", le père répond "arrête fiston, sinon je vais te mettre la claque qu'a prise Arlette Laguiller à la présidentielle 74, maintenant, va réviser tes citations de François Bayrou".

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.