La nudité est tellement agréable, d’ailleurs, à l’échelle de l’humanité, on a plus passé de temps à poil qu’habillé, quand Albert Algoud a débuté dans le métier, 900 ans avant la construction de la Maison de la Radio, les gens étaient nus. Et pour 2020, la moitié des calendriers sont des calendriers de nu.

Ce midi, j’ai choisi de couvrir ce corps usé, qui ressemble à celui des statues grecques, sauf que j’ai mes 2 bras, un sexe classique et globalement pas de muscles. Je suis flasque, presque liquide, les enfants, quand ils me croisent dans la rue, pensant que je suis une flaque, me sautent dessus à pieds joints, et dire que je ne suis même pas pédophile. 

Vous, Nagui, êtes un petit sec, vous avez le physique d’une amande grillée, à chaque apéro j’ai envie de vous. Mais moi je suis mou, j’ai le corps entier au repos, donc je ne me montre pas, dans une soirée coquine je serais le type en veste qui s’occupe du buffet, disposant le taboulé à 2 mètres de haut afin que les organes des autres ne trempent pas dedans. Mais à part moi, tout le monde est à poil, Daniel, par exemple, se douche nu, c’est son petit rendez-vous hebdomadaire avec lui-même.

Prenez les calendriers, chaque année, la moitié sont des calendriers de nu, mon facteur m’en a même vendu un avec des photos de chats sans slip. Exemple là, les agriculteurs de l’Eure posent nu sur leur calendrier, à poil sur des ballots de foin, et dieu sait si ça pique, mais comme l’argent récolté ira aux œuvres sociales de ces gens, la société accepte de voir Jean-René s’excuser au moment de la traite d’avoir confondu Gilbert avec une vache limousine. 

Ces agriculteurs disent vouloir être entendus, mais c’est absurde, à partir du moment où quelqu’un est nu, on ne l’entend pas vraiment, on le mate, si Emmanuel Macron ne fait aucun discours en camp naturiste, c’est pas un hasard, c’est qu’il a envie d’être compris. S’il était nu, Brigitte lui cachant le sexe avec une petite pochette Dior, ou une grosse besace Chanel en fonction de ce que Dieu lui a accordé, les gens s’en taperaient quand il parle, encore plus que maintenant.

J’en peux plus de cette mode des calendriers de nu, 10 ans que ça dure, rhabillez-vous, les boloss, même Kardashian, en 2019, portait des fûtes. Cette année, rendez-vous compte, il y a aussi un calendrier des facteurs à poil, 12 mois, 12 facteurs, avec des types qui ont pris pour eux à titre personnel l’ancien slogan de leur boite « bougez avec la Poste », parce qu’il y a tout qui se balade. 

En Normandie, des associations de patients en milieu hospitalier ont fait pareil, à oilpé pour, disent-ils, interpeller les politiques, mais Agnès Buzyn, elle voit quoi, 12 raies du cul, ça va moins lui donner envie de dialogue social que de barbecues l’été dans cette petite crique de l’île grecque de Paros que même Stéphane Bern ne connait pas. Quand Philippe Martinez de la CGT veut faire plier Édouard Philippe, il ne retire pas le bas devant Matignon, non, il reste sapé, d’un T-shirt avec écrit « un big up à Louise Michel », et puis c’est un monsieur qui a le pubis en dessous du nez, donc même en doudoune, il est sex. 

La France est chaude, en Bretagne, des agriculteurs d’Ile et Vilaine ont aussi fait leur calendrier nu, toutes les régions s’y mettent, il n’y a plus un paysan avec des fringues, la prochaine saison de l’Amour est dans le Pré, ça sera Sodome et Gomorrhe, Durex va devoir sortir une capote géante pour foutre dedans Karine Le Marchand et la protéger de tous ces satyres. C’est atroce, tous les tétons sont dehors, génération Bernard Henri-Lévy.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.