Tout le week-end, on a parlé d’Aurélien Taché

Aurélien Taché est député du Val d’Oise, a 35 ans, en 2017 il avait quitté le PS pour la République en Marche, et ce week-end, il a quitté la République en Marche, il se balade, s’en va, il vole, c’est une sorte de papillon mais que personne ne chercherait à épingler, avant tout parce qu’il n’y a pas de cadre à sa taille, il fait 1m80. Mais soyons honnête, avant de savoir qu’il était parti, personne ne savait qu’il était venu, parce qu’Aurélien Taché, dans le star-system, occupe la 30000ème place en France, juste derrière Pipou Lagarrigue, le YouTubeur provencal qui arrive, en jouant du galoubet, la petite flûte du soleil, à faire se dresser la pissaladière de sa tante. 

Taché s’est donc dit « c’est la lose, même moi si je vois mon reflet dans l’eau des WC je me demande c’est qui, là dans les toilettes il y a moi et M. Propre, je suis 1000 fois moins connu que M. Propre ». Or le meilleur moyen de faire parler de soi (interview dans le JDD, sujet France 3, alerte Morandini, même Piwi met un bandeau pendant Zac et Zig), c’est de quitter son parti. Aurélien Taché trahit donc Macron, grâce à qui il s’était fait élire, Macron qui avait trahi Hollande, c’est la farandole des cocus, il y a plus de coups de couteaux là-dedans que dans les 4 Scream. Ca marche pareil, d’ailleurs, Macron est à l’Elysée, fait du pop-corn, le téléphone sonne, il décroche, une voix dit « bonsoir Manu, tu aimes les coups tordus ? », il répond « ah oui, il y a 3 ans, j’ai trahi le serial fucker de Tulle », la voix dit « et ben à mon tour de partir, au fait, c’est Taché », Macron répond « qu’est-ce qui est tâché, me dis pas que c’est le tailleur Vuitton de Bribri, c’est une location », et là, Taché, dont on se moque du nom depuis la maternelle, devient fou et s’en va.

Bref, comme dans tout parti à un moment, il y a des frondeurs, là ils sont 20 à quitter le groupe En Marche pour faire leur groupe à eux, ça ressemble au monde du rock sauf que dans le rock il y a moins de coke. Mais au contraire, d’autres gens, désespérés, donc Ségolène Royal, tentent de revenir à la République en Marche. Royal, on se souvient que ça fait 18 mois qu’elle clashe Macron, elle a presque convaincu les Inuits de l’enlever et de le couler dans un glaçon, la Fédération de Boxe l’avait contactée pour qu’elle participe au 1er combat de MMA contre Booba un pangolin tant elle avait la rage, les descendants d’Attila avait demandé à ce qu’elle fasse un test ADN pour savoir si elle ne viendrait pas de grand-grand-grand-grand papa. 

Et là, hier, peace, amour, âme de Gandhi, Royal était sur BFM, parce qu’elle reste confinée, un jour BFM, un jour C-News, un jour LCI, elle est sans emploi et ils ne savent pas si les plages privées vont rouvrir, sinon elle pourrait installer les gens, elle servirait à quelque chose, donc elle erre en télé. Elle a d’abord déclaré « j’étais une des 1ères à soulever la question des masques », si on l’écoute, elle est 1ère sur tout, c’est elle qui a créé le feu et pas la prod de Koh Lanta, un jour elle s’ennuyait, elle a inventé le cosmos, bref. A BFM, ils se disent « elle va allumer le gouvernement, comme d’hab, ah la la, quel ennui, heureusement qu’Alain Duhamel a mis sa chemise moutarde, on dirait un bretzel qui cause, et qu’on se marre un peu ». Mais surprise, Royal a dit « ce n’est plus le moment de critiquer l’exécutif », parce que c’est elle qui décide si c’est le moment, chez Adecco ils lui ont dit « on a un poste de maitre des horloges parce que le petit qui l’avait est parti en sucette », elle l’a pris. 

En politique, en 24h on peut avoir les mêmes ascenseurs émotionnels qu’en 10 ans de relation de couple un peu volage, je t’aime, non je te hais, mais viens, non casse-toi, je te veux, pars. Un Taché s’éteint, une Royal s’éveille. Donnez-lui un job, la pauvre.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.