Tanguy, on parle assez peu du Missouri.

Oui, car c'est le trou du uque du monde, on ne sait jamais où ça se situe, c'est un peu comme Flers dans l'Orne, ou le siège du Parti Socialiste. 

Donc le Missouri, pour vous situer, vous voyez New York, ou la Californie, tous ces endroits qui font rêver ? Bon bah c'est ailleurs. 

Et si on parle de cet état en ce moment, c'est parce qu'un juge a condamné un braconnier, il l'a condamné à visionner le film Bambi une fois par mois. 

Bambi, on connait, c'est ce film sordide où un faon se balade, il découvre les saisons, y compris l'hiver, cet espace-temps qui n'existe plus avec le réchauffement climatique, là en décembre à Paris il fait 13, c'est maintenant que la Compagnie Créole aurait du sortir Joyeux Noël de Fort de France, parce qu'on aurait mieux compris le délire d'attendre les lutins sous un palmier en rêvant d'avoir le 25 la poupée Philippe Lavil. Bambi croise Panpan, un lapin qu'on appelle ainsi non pas à cause de sa sexualité, sinon DSK à la grande époque se serait appelé pan-pan-pan-pan-pan, mais parce qu'il tambourine du pied. Et, attention, spoiler, la mère de Bambi finit par se faire buter par un chasseur, ces gens ivres qui chez nous tirent des joggeurs ou leur fils en hurlant "bon dieu je l'ai pas ratée, cette perdrix". 

C'est donc un film pour gosses où un orphelin croupit dans le froid, moi la fois où je l'ai vu, j'avais 7 ans, je me suis tapé ma première dépression, et j'ai sombré, je suis tombé dans le Tubble Gum, j'en mâchais jusqu'à 4 kilos par jour. 

Le type condamné à regarder Bambi s'appelle David Berry et est soupçonné d'avoir tué des centaines de cervidés sur 3 ans, dans la forêt, il y avait plus rien, on se serait cru sur la partie 1988-2018 du CV de Jean-Pierre François. Pire, les cerfs étaient tués juste pour leur tête, puisque les corps étaient retrouvés sur place, c'était le Daech des animaux, le mec chez lui avait 300 têtes accrochées au mur, il était obligé de se tenir debout au centre de la pièce, s'il bougeait de 10 cms, il se perforait le poumon sur les bois d'une des bestioles.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.