Le propranolol n'est pas une drogue, c'est une molécule qui permet notamment de surmonter un chagrin d'amour, on n'est plus triste, quand l'autre s'en va, on danse en jouant de la flûte...

Tanguy, les chagrins d'amour, c'est bientôt terminé.

Oui, Nagui, fini de chouiner pendant des jours et des semaines quand l'autre nous a plaqué, en pensant qu'on vaut moins qu'un étron de teckel galeux. Terminés les divorces douloureux où le conjoint s'est taillé avec la télé 4K full HD et vous a laissé vos 2 ados alors que vous aviez demandé l'inverse, au moins une télé, quand on appuie sur les boutons, il n'y a rien qui gicle. 

En effet, le professeur Alain Brunet a mis au point une pilule à base de propranolol, molécule qui diminue l'impact émotionnel d'un souvenir traumatique, ce professeur s'y connait en traumatisme, puisqu'il vient du Québec, pays de Céline Dion, des chemises rouges à carreaux noirs et du sirop d'érable qui jamais ne reste sur le pancake, ça coule, on s'en fout partout, moi j'ai renoncé, quand j'en vois, je m'en aperge directement le corps, après j'ai la même fonction qu'un ruban attrape-mouches. 

Le propranolol a été testé sur des survivants du Bataclan, donc on se dit "un chagrin d'amour, ça va, on est pas sur le même niveau de douleur psychologique", mais c'est parce que nous sommes des stars, vous, Nagui, si vous vous faites plaquer par votre femme, jalouse de la relation équivoque que vous entretenez avec Didier Deschamps, je vous comprends, on a d'autant plus envie de lui prendre la bouche qu'il l'a toute refaite, donc c'est comme de se coucher dans des draps propres quand on vit dans un squat de junkies, dès le lendemain vous aurez 4000 propositions de fans, serez plus convoité qu'une Audi A3 au salon du tuning. Mais prenez Daniel Morin, si son amoureuse le quitte, vous croyez qu'en 4h de temps il en trouvera une autre ? Non, il sera obligé d'aller draguer à la sortie du siège du PS en disant "venez, je travaille à France Inter", et il finira seul, puisqu'il n'y a plus de socialistes.

Bref, le propranolol permet de mieux vivre un chagrin d'amour, si Emmanuel Macron se voit dans une glace et qu'il a un bouton sur le nez, son amour pour lui-même sera altéré, c'est-à-dire que dans sa tête, il ne se dira plus "je suis dieu", mais "je suis Jésus", hop, une pilule de propranolol et il s'accouplera de nouveau avec son miroir, ce qui est dangereux, parce que s'il se brise c'est très coupant, et on termine comme une sorte de Louis XVI mais du pénis. 

En fait, avec cette pilule, on n'oublie pas le chagrin d'amour, mais on parvient à vivre avec, ce qui fait qu'on zappe la période où on tombe dans la drogue et où on enchaine les plans sexe sur Meetic, qui est quand même cool, et qu'on peut reprendre sa vie en se disant qu'on est mieux seul, ce qui est vrai, on on a plus de place chez soi, on gagne facile 10 m², Stéphane Plaza, au lieu de s'ennuyer à chercher des F2 pour des jeunes couples fauchés, devrait leur dire "sais quoi, Sandrine, quitte Pascal, avec un peu de souplesse, tu peux vivre debout seule dans une chiotte à la turque, loyer 2 euros à des tchétchènes, et moi je vais plutôt vendre la Tour Eiffel aux saoudiens. Alain Brunet, le psychiatre québécois, est actuellement, d'après Le Parisien, en train de former les médecins français, donc le propranolol va se généraliser, l'amour ne va plus faire souffrir, enfin à un conjoint qui vous dit "je ne sais plus où j'en suis, bébé, par rapport à nous", on pourra répondre "casse-toi, boloss, ça ira, j'ai des sex-toys, du propranolol et Netlfix, si je pleure ¼ d'heure ça sera le max"

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.