Le week-end a été marqué par le mouvement des gilets jaunes.

Oui, il y a eu les bonnets rouges, maintenant les gilets jaunes, dès qu'il y a une révolte, elle est symbolisée par une fringue, c'est pourquoi la révolution ne viendra jamais du Cap d'Agde, où on vit avec un slip pour 12. Finie la légende qui dit que notre pays est celui de l'élégance, si la télé chinoise a diffusé les images, les types là-bas ont dit à leur femme "bébé annule Paris, il y a des rats, des ordures, les gens sont en jaune, on se casse en Tunisie, même si on croise un mariage, il y aura pas autant de couleurs et ça brillera moins". 

15 piges que Cristina Cordula s'attaque aux pires cas, en 4h elle peut transformer Noël Mamère en daddy I would like to fuck, pour rien, puisque le jour où le peuple sort dans la rue pour manifester, il s'habille comme un sac. Et tout ça a été un immense bordel, la France ce week-end était dans le même état que le cerveau d'Arielle Dombasle. 

Avant, une manif, c'était la CGT, 300 types à moustache de la sécurité encadraient 20000 autres types à moustache moins musclés en leur filant à bouffer une merguez tous les 100 mètres, arrivés à Nation, le chef, Philippe Martinez, criait "ouais, le président, je peux vous dire qu'on lui fait peur, il a les noisettes dans le même état que s'il s'était fait attaquer par Tic et Tac", alors que l'autre n'en avait rien à carrer, mais chacun faisait semblant, touchait son checos à la fin du mois, c'était comme une pièce de boulevard mais sans Amanda Lear, juste d'autres gens à moustache. 

Et là, ce sont des amateurs qui ont bloqué, ils ont mis 4h à allumer un pneu là où un cégétiste fait flamber toute l'usine Goodyear juste avec le bâton et la feuille de bananier des bleus sur Koh Lanta. 

Et donc les politiques d'opposition ont ramé comme des bœufs sans pattes sur l'arche de Noé pour se faire une place dans le game, parce que les gilets jaunes les ont ubérisés, ils ne servent à rien. 

Mélenchon s'est retrouvé à brailler la Marseillaise devant l'Assemblée Nationale avec trois de ses potes déguisés en gilet jaune, il va finir en clown chez McDo à faire les anniversaires des gosses. 

Wauquiez, au Puy-en-Velay, son fief, il a fait pipi tout autour de la ville pour marquer son territoire, a passé 20 minutes avec les gilets jaunes, puis est parti dépité parce que BFM filmait Evelyne Sanchez, une anonyme en train de râler, plutôt que lui. 

Philippot a déboulé en gilet jaune dans une manif de gilets jaunes, résultat, personne ne l'a reconnu, déjà sans gilet, on le remet pas, lui c'est où est Charlie sauf que personne ne le cherche parce qu'on s'en fout. Seul Dupont-Aignan a été bien accueilli, parce que lui ça fait 30 mois qu'il ne parle que du prix de l'essence, on va le retrouver au Congo, noyé dans une cuve de brut, à l'arrière de l'usine Total, le jour où on passe tous à l'électrique, c'est la fin de Dupont-Aignan. 

Tous ces politiques, qui sont anti-Macron, n'arrivent à rien avec leurs partis respectifs, donc ils se greffent sur les gilets jaunes, et si demain Brigitte se barre de l'Elysée avec sa valise parce qu'elle s'est disputée avec son mari, ils la feront monter sur une barricade en hurlant "Bribri avec nous" tellement ils sont à la ramasse.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.