Le joueur de foot Layvin Kurzawa a été l’objet d’un odieux chantage à la vidéo. Mais pas une sextape, comme Mathieu Valbuena. Tanguy Pastureau vous explique.

Kurzawa, c’est un jeune gars de 25 ans jouant au PSG, l’équipe pétée de brozouf qui demain peut se payer France Inter via le Paypal de Macron pour tout raser et bâtir à la place un héliport, où, au sein de l’équipe, seul Nagui pourra se garer. Il est latéral gauche, donc heureusement qu’il ne fait pas de F1 parce qu’il serait une jante alliage. Et hier, j’ai appris stupéfait : 1- que Kurzawa existait 2- qu’il avait été victime d’un chantage à la vidéo. On connaissait le chantage à la sex-tape, dont Valbuena fut l’objet, c’est-à-dire qu’il avait été filmé tout nu avec juste ses chaussettes en train de butiner une dame. Il a eu la vie de Maya l’Abeille sauf que lui n’a pas produit de miel, au cri de oui oui ah ah oh... C’est de la jouissance de footeux, il y a peu de mots. Autant quand Bernard Pivot atteint l’orgasme, il dit : "Mon amour, vous m’ouvrez un ciel étoilé de plaisirs exquis et d’expression sublimée de la chair". Autant quand Jean-Luc Lahaye a fini, il dit : "Bon allez, c’est pas tout, maintenant on le termine ce devoir de math". Autant le footballeur au lit n’est pas bavard. La jeune Zahia a d’ailleurs fini par prendre sa retraite à 18 ans et demi, lassée de ne pouvoir tailler le bout de gras avec les clients après le boulot. On a quand même besoin d’un minimum de rapports humains, zut.

Kurzawa, lui, n’a pas fait de sex-tape, car depuis Valbuena, ils se méfie et ne se désape que si personne n’est en mesure de filmer. Il ne fait l’amour qu’avec des manchots ou des gens qui aiment le bondage. Mais il a récemment fréquenté un bar à chicha... Ce sont des pipes à eau, la combinaison entre le commissaire Maigret et Nemo le poisson clown. Et là Kurzawa, qui joue dans l’équipe de France, se met à critiquer Deschamps, le sélectionneur, alors qu’un pote le filme, il dit : "Hé Dédé, j’ai vu ta mère à la bibliothèque, ta sœur elle a un livret A à la Banque Postale, espèce de Bac + 6", bref des insultes graves quand on est dans le foot. Il va jusqu’à dire à Deschamps : "Je suis sûr que t’as lu un bouquin de Stéphane de Groodt et que t’as compris les jeux de mots, à côté Trump-Kim Jung-un c’est Tic et Tac qui cueillent des noisettes."

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.