Je n'aime pas trop la corrida... quand je vois du sang, je m’évanouis, c’est pour ça que je préfère que dans les pubs pour les serviettes hygiéniques le liquide de démonstration reste bleu.

Je déteste les stars, je ne supporte plus les gens connus, ce qui fait que je vous aime, Daniel. Je vais vous dire, la seule star que j’apprécie, c’est Izia, parce qu’elle est tellement solaire que j’étais à deux doigts ce midi de venir avec des Ray-Ban. Rien qu’avec son regard elle peut cuire des merguez, je sais, je suis nul en compliments, c’est pour ça que je suis toujours vierge. 

Et si je n’aime pas les stars, c’est parce qu’elles passent leur vie à faire la leçon à tout le monde, mangez pas de viande, adoptez un migrant, votez Benoit Hamon, on n’en peut plus de les entendre, moi quand en 2007 Yannick Noah a annoncé qu’il quittait la France si Sarkozy était élu, ça m’a donné envie de voter à droite, et je fais cette confession ici, à France Inter, ce qui revient à crier « fuck la PMA, un enfant c’est un papa + une maman » en pleine conférence de rédac du magazine Têtu. 

J’en peux plus d’entendre des trucs comme « il faut sauver les bonobos », non, il faut les trucider, un par un, ces enfoirés, car ces bêtes ont une vie sexuelle 100 fois plus épanouie que la nôtre, pour dire bonjour ils font l’amour, pour dire au revoir ils font l’amour, pour dire passe-moi le sel la blanquette est un peu fade ils font l’amour, et aussi pour se réconcilier, si Pascal Praud était un bonobo, à la fin de son émission où tout le monde s’engueule, il le sortirait, son pubis blanchâtre, avant d’hurler « alors, qui c’est qui veut goûter à Vincent Bolloré », dans le groupe Canal, tout le monde doit appeler ainsi son pénis, c’est dans le contrat. 

L’an dernier, j’étais sur C8, j’appelais le mien comme ça, mais maintenant je suis libre, donc je l’appelle Jacques Vendroux, en espérant retrouver un peu de vigueur. Bref quand Nathalie Baye appelle à préserver les bonobos, j’ai envie de répondre « sais quoi Nath, non, ne serait-ce que par jalousie ».

Et souvent on pense que les stars sont progressistes, non ce sont des petits bourgeois coinços, malgré leur engagement, le jour de la révolution, elles seront planquées dans leur F12, à part Béatrice Dalle qui peut survivre 30 jours avec juste une cannette de Heineken. 

Le peuple évolue plus vite sur les questions de société que les vedettes, par exemple, prenez la corrida, ce spectacle atroce où un acupuncteur qui n’a pas de limite s’acharne sur un taureau heureux de mourir pour ne plus avoir à vivre dans un monde où les humains sont si cruels, la corrida, 73% des français sont contre. 

Normal, on est en 2019, notre rapport aux animaux a évolué, et en même temps, on dit ça mais nous n’avons toujours pas un seul animal dans l’équipe puisque, Daniel, la radio a refusé de vous compter en tant que bison, malgré une hygiène de vie similaire. Et là vendredi, des stars ont signé un appel appelant à ne pas interdire la corrida aux mineurs, parce qu’il y un projet de loi dans ce sens, ce qui est logique, les enfants ont une existence déjà tellement remplie, finir la collection des Hatchimals, rattraper la 7ème saison de Sam le Pompier sur YouTube Kids, un enfant vous lui proposez d’assister à une corrida, il vous répond « pardon papa, mais là je suis en ligne avec Play-Doh, ensuite je dois encore jouer avec mon zizi ». 

Mais non, ces personnalités râlent, la corrida est un art, disent-elles, et l’art, personne ne doit en être exclu, ils citent Oscar Wilde, qui a dit « la beauté est dans l’œil de celui qui la regarde », seulement Oscar Wilde a dit un grand nombre de conneries, on l’a pris au sérieux parce qu’il avait un petit look, comme Adil Rami aujourd’hui, mais c’est juste un mannequin Kooples qui a gratté 2-3 aphorismes. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.