Tanguy Pastureau maltraite l'info et analyse la com d'Anne Hidalgo...

Anne Hidalgo, maire de Paris, contre-attaque. Oui, elle en a marre d'être attaquée juste parce que c'est une femme, et parce qu'elle est d'origine espagnole, et parce qu'elle est belle, et parce que les autres sont méchants. Tout le monde se moque d'elle, car elle a la même crédibilité que William Leymergie s'il se lançait dans la pratique de la capoeira. Elle a donc décidé de contre-attaquer, et ce en sortant un livre, ce qui est vain, puisque personne à part Bernard Pivot n'a fini Balzac, donc c'est pas pour se taper le bouquin d'Hidalgo. Ce serait comme d'assister à un concert hommage à Leonard Bernstein au Carnegie Hall de New York et en plein milieu foutre ses écouteurs pour écouter le best of de Britney Spears. 

Bref, le livre s'appelle Respirer, ça tombe bien, cette année à Paris ça a été le record de pollution à l'ozone, donc ça équivaut à éditer le Gault & Millau en Somalie. Le bouquin fait 80 pages, coûte 8 euros, ça fait 10 centimes la page, si vous êtes pauvre, essayez de négocier, prendre 2 pages, les libraires sont en train de crever à cause d'Amazon, ça devrait être jouable. Le Point publie les bonnes feuilles du livre, mais il y aussi des trucs supers dans ce journal, comme les mots croisés à la fin, et donc Hidalgo détaille son bilan, qui tient en 3 points 1- développement de la faune, +700% sur les rats 2- propreté de la ville, les poubelles notamment sont très propres, puisque les déchets sont à côté, sur le trottoir 3- éradication des automobilistes, donc à terme, de RMC Info, elle aura plus fait pour la culture que Jack Lang en 30 ans de vernissage d'expos à la mord-moi-la-nœud et en bougeage de body sur le beat de DJ Silvio Master Flex. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.