Déception pour Tanguy : le panda roux du zoo de Clères ne s’appellera pas Chantal...

C’est officiel, je suis un raté. Dans 4 ans j’aurai 50 piges et j’ai toujours pas de Rolex, pas même une Swatch. 

Votre aura de winner, Nagui, n’a pas rayonné jusqu’à moi, vous êtes tout là-haut dans les étoiles, à cheval sur la Grande Ourse, nu (ça c’est moi qui vous vois comme ça), et moi je suis en bas dans la fange, avec tous les losers, tous ceux qui ont cartonné un quart de seconde avant de se vautrer, Alyzée, Marine Le Pen, Bataille et Fontaine, le mouvement Désirs d’Avenir de Ségolène Royal. J’ai cru que c’était mon moment, il y a 3 semaines, avec cette histoire de panda roux, bah même ça, ça n’a pas pris, ma carrière suit la même trajectoire que celle de Jacquie et Michel si un pangolin nous avait à tous refilé la chtouille. 

Je vous rappelle l’histoire, au zoo de Clères, près de Rouen, est né un bébé panda roux, ces bestioles qui ressemblent à Mylène Farmer en plus jouasse. Le département de la Seine-Maritime propose aux gens de le baptiser, pas à l’église, même si, vu le nombre de fidèles qu’il reste, je pense que bientôt ils baptiseront les bêtes, on foutra de l’eau sur la face d’un rottweiler puis celui-ci, furieux, mangera le curé. Non, il y a sur un site une liste de 10 prénoms d’influence asiatique. Là, en bon patriote, je dis à l’antenne « hé ho, ici c’est la France, ce panda, onva lui donner un prénom de chez nous », la sauce prend, je reçois des promesses d’embauche de Sud Radio, CNews, je suis invité à un congrès intitulé « Europe blanche et esprit des chevaliers, reprendre Jérusalem comme Godefroy de Bouillon » qui a l’air très sympa. Sur Inter, je propose comme prénom français Chantal, c’est bien Chantal, c’est dynamique, toutes les Chantal ont la patate : Chantal Lauby est super, Chantal Goya, à 78 ans, continue à breaker sur la tête avec 4 lapins et à se frotter contre le bâton de Guignol en disant « zut, 50 ans que je fais ça et je découvre seulement maintenant ces sensations exquises ». 

Là-dessus, Bertrand Bellanger, président du 7.6, entend la chronique et ajoute Chantal à la liste des prénoms au vote, partant du principe, comme vous le dites souvent Nagui, qu’on va pas se laisser bouffer par les chinois. Ils nous ont déjà pris tous les bureaux de tabac et nous ont volé Raffarin. Même si on s’en servait plus, de Raffarin, mais c’est pour le principe.

S’ensuivent 3 semaines délirantes de scrutin, 20000 personnes votent, et là je me dis « Tanguy, mon bichon, tu changes le cours de l’histoire, ce panda va s’appeler Chantal, cocorico, de là-haut, Clovis, Napoléon 1er, de Gaulle te regardent et sont fiers de toi ». 

Hier, je suis donc invité au zoo de Clères pour le dévoilement du prénom, et là, 11h47, c’est la fin de mes illusions, Bertrand Bellanger annonce que le panda s’appelle Asa.Asa, A.S.A, qui signifie espoir en népalais, et pas Chantal, qui signifie Chantal. Dans le vote, Chantal est arrivé seulement 3ème, et là, je suis sur scène, et je me dis, « Tanguy, mon loup, c’est ta 1ère claque électorale, tu as 3 options : 

1- l’option Jospin, tu te retires de la vie humoristique, tu végètes avec tes dents dans un verre et dans 25 ans tu sors un bouquin pour dire aux gens qui eux ont réussi ce qu’en fait il fallait faire 

2- l’option Trump, tu dis que le vote est truqué et tu fais 40 tweets en majuscules avant de hurler en direct sur Fox News « Chantal is great » 

3- l’option Poutine, tu fais empoisonner le président du département, l’équipe du zoo, et le panda roux, partant du principe qu’un mort, on peut lui donner n’importe quel nom à la con, il s’en fout, à part Michael Jackson qu’on appelait Bambi de son vivant. Mais le souci, c’est que je réfléchis lentement, c’est pour ça qu’au jeu culture de Leïla je suis nul, et le temps que je me décide, tout le monde était déjà au cocktail.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.