Kim Kardashian et Kanye West ont un 3e enfant. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, il lui donné un prénom à l'enfant : Chicago West. Une tradition des prénoms forte dans la famille mais qui pose une question : le handicap patronymique influe-t-il une vie ?

Les grandes histoires d’amour, ça fait rêver les gens. Oui, car les gens qui nous écoutent ont pour la plupart raté leur vie, sinon ils seraient ici, avec nous, du bon côté du micro, à croiser des stars qui toutes font plus vieilles en vrai qu’au cinéma ou dans les clips. Je me souviens de cette fois où j’ai salué Jane Birkin et où elle m’a répondu : Mais enfin, je suis Charlotte Gainsbourg. 

Je pense à ce public en studio que vous ne regardez pas, Nagui, trop occupé à me dévorer des yeux en vous demandant si l’hétérosexualité qui est la vôtre n’est pas une impasse, et qui repart après l’émission, désœuvré, qui dans sa maison de retraite qui dans sa salle des profs, puisque pour être libre de 11h à midi 30, il faut être soit en fin de vie, soit à l’éducation nationale, soit être Tex. 

Bref, les gens s'évadent en rêvant aux romances célèbres : Roméo et Juliette, Tic et Tac, Villeroy et Boch, Harvey Weinstein et tout le monde, Jack Lang et son reflet dans une flaque d’eau, Yann Barthès et Sandro. Cléopâtre, reine d’Egypte, est allée jusqu’à se rouler dans un tapis offert à son amant, le général romain Marc-Antoine. Quand l’autre l’a déplié, en se disant : C'est zarbi, on est en 50 avant Jésus-Christ, même pas il y a Saint-Maclou, elle était nue à l'intérieur. Les chinois ont copié la technique afin de créer les nems. En moins bien puisque quiconque a tenté de faire l'amour à des pousses de soja - donc juste Aymeric Caron - sait à quel point quand on se glisse dans le nem celui-ci n'est qu'indifférence, puis après l'orgasme le vendeur le remet en rayon, 20% plus cher, car ayant ajouté un ingrédient à la recette.

Mais ces couples mythiques ne sont rien à côté de celui que forment Kanye West et Kim Kardashian, les stars d'Amérique que personne ne leur envie. Kardashian, on la connait. C'est cette dame callipyge qui dans l'avion réserve 2 sièges, un pour chacune de ses fesses. Elle est mariée à Kanye West, un rappeur sous substances qui tous les 4 mois finit à l'HP. Il est plus timbré qu'une lettre en courrier suivi. Ils sont très amoureux. Kanye a d'ailleurs rendu hommage à Kim en chanson, le remix de Drunk in love, dans lequel il a écrit : J'ai fécondé ta bouche, et j'ai su que tu serais mon épouse.

 Si tous les gens qui faisaient ça se mariaient, le bois de Boulogne serait à l'origine de 50% des unions sur Paris. Puis ils ont eu un 1er enfant en 2013 : la fille de West, qu'ils ont appelé North, North West. Même Georges Pernoud équipé d'une boussole sur le Belem n'aurait pas osé. L'équivalent du prénom de la petiote en France c'est Rade de Brest. L'accouchement, révèle alors la presse, fût difficile. Le gniard, réalisant qui sont ses parents, refusa de sortir. Il s'est mis à crier au négociateur du FBI : Non je suis bien là-dedans ! Passez moi juste une box SFR et des chipsters et vous entendez plus parler de moi, promis je me mets sur Gulli !

Le couple a ensuite eu un second enfant en 2015. Oui, le petit Saint. Saint West, ça veut rien dire, on s'attendait à un autre prénom à détail géographique comme TER Grand Est ou Région PACA, déception. Mais le choix du prénom Saint n'est pas innocent, car Kanye se prend pour Dieu. C'est François Bayrou avec du flow, donc avoir un gosse dont le blaze est Saint West, ça rapproche d'autres saints célèbres. Comme Saint Jean, qu'on fête le 21 juin, et qui est représenté sur les vitraux portant des bouchons d'oreilles pour se protéger des groupes amateurs lâchés en pleine rue ce soir-là à cause de la Fête de la Musique. 

Et donc là le couple vient d'avoir un 3ème gosse, par mère porteuse, rémunérée 45000 dollars. C'est en fonction des revenus. Si Philippe Poutou fait appel à une mère porteuse, elle recevra un carnet de tickets resto et un sandwich merguez. 

Sachant que leurs deux premiers s'appelaient North et Saint, on supputait comme des oufs que le 3ème allait être gratiné, et il l'est, puisque ce week-end, Kim a révélé que la petite se prénommait Chicago. C'est comme si Google Maps avait pris le contrôle de l'Officiel des Prénoms. Pourquoi Chicago ? Parce que Kanye y a vécu enfant, donc heureusement qu'il ne passait pas ses vacances en Auvergne, parce qu'à tous les coups la mioche s'appelait La Bourboule. 

Nous en France, si on fait ça, Patrick Balkany appelle sa fille Bureau du juge, parce que c'est l'endroit où il passe le plus de temps. Et il y a un juge qui dit : Coco, la nation, que je représente, me charge de vous dire que vous êtes totalement con, on va donner votre gosse à Madonna. Elle va pas cracher sur un blanc pour une fois, elle a pris 120 petits noirs, mais aux Etats-Unis, tout est possible. 

Les parents de Trump l'ont appelé Donald. Comment être bien dans sa tête en portant le nom d'un canard sans slip ? Si Macron s'était appelé Bambi, il n'aurait pas cette poigne de fer qui fait suer la gueuse centriste. Il serait beau mais sans avenir. Il serait Benoit Hamon. Kim Kardashian, en interview, dit avoir craint la réaction de North et de Saint à l'arrivée de Chicago, mais en fait elle a été bien accueillie. Solidarité entre personnes portant des prénoms de merde oblige, ça soude un groupe. Chez nous, vous mettez ensemble une Léopoldine, un Brandon et 2 Gaëtane, ils montent une secte. N'oubliez pas que Raël s'appelait Claude, ça lui a fait péter les plombs. Est-ce qu'Hitler aurait eu cette hargne si au lieu d'Adolf il s'était prénommé Charles-Edouard ? Non, il aurait fait HEC et l'été serait parti bouffer des huîtres au Cap-Ferret. Donc solidarité mondiale avec la petite Chicago. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.