Tanguy, vous ne fumez pas, je crois ?

Alors jusqu’à hier, non, mais ça y est, j’ai commencé à fumer ce matin. J’en suis à ma 20ème clope, je me suis aussi collé 4 patchs dans le dos, et ça y est, enfin, je pue, après tant d’années à sentir bon, du coup, je me sens un peu artiste, j’ai commencé mon roman, j’ai déjà écrit dépôt légal décembre 2020, imprimé en Mayenne, le reste arrive. La cigarette, j’avoue, je n’y croyais pas : je me disais que si je voulais avoir les yeux qui piquent, je pouvais revoir les Bronzés 3. 

Et puis les paquets de cigarettes, je sais pas qui fait collection, mais une fois déjà j’avais essayé de fumer, sur 3 paquets, j’avais eu trois photos de poumons pourris, jamais ma collection n’a décollé, j’espérais, je me disais « je vais avoir les dents défoncés, ou le cancer de la bouche », rien. Poumon, poumon, poumon. Donc j’ai laissé tomber.

Mais hier, lors d’un de mes 3000 instants d’ennui de la journée de confinement, je suis allé sur le site de France Inter, je ne le fais jamais parce que ça me rappelle le boulot. C’est aussi pour ça qu’à 19h20 chaque jour je regarde « Demain nous appartient » sur TF1. Et là, je tombe sur un article intitulé « la nicotine, une arme contre le Covid ? », point d’interrogation, je le dis au cas où vous n’auriez pas noté l’intonation que j’ai mise. Pourtant, je fais bien le point d’interrogation, écoutez… « Nagui, vous n’avez que 58 ans ? ». Je fais aussi le point d’exclamation, écoutez… « Ah bah, on dirait pas ! ». Il n’y a que le point virgule que je n’arrive pas à retranscrire, là je viens d’en mettre un, et bien personne ne s’est rendu compte de quoi que ce soit.

Bref, selon une équipe de la Pitié-Salpêtrière, la nicotine protégerait du Covid-19, le truc qui nous a pris par surprise alors qu’on avait raté les 18 précédents, Fast & Furious, ça fait pas ça. Un jour, un médecin là-bas voulait s’en griller une, il a demandé à chaque patient un par un « hé, mec, t’as pas du feu ? », tous ont répondu « non, je ne fume pas », là il s’est dit « drôle de coïncidence », depuis il est devenu détective privé, il vient d’être engagé par Manuel Valls qui recherche sa carrière. Il a appelé le chanteur Renaud, lui a dit « vous fumez toujours ? », Renaud a répondu « tin tin tin, je veux mon neveu, j’en suis à mon 3ème paquet », le médecin a dit « ah bon, mais il est 8h du matin, bon, avez-vous le Covid ? », Renaud a dit non puis a vomi sur le combiné et donc ça a coupé. Et là, en recoupant les données, il apparait que chez les malades du Covid, il n’y a presque pas de fumeurs, ils ont d’autres vices, il y a des communistes, des gens qui aiment Natasha Saint-Pier, mais ils fument peu.

Mais alors, comment se fait-ce, comme on dit à Mykonos ? C’est simple : la nicotine empêcherait en fait le virus de pénétrer dans les cellules, je ne sais pas comment, je m’en fous, quand il y a Jamy ou McLesgy à la télé, je zappe. Je sais juste qu’une étude clinique va être menée, on va mettre des patchs nicotiniques à des soignants et des malades et voir ce que ça donne, en général, on teste ces trucs-là sur des hamsters, mais les hamsters ne fument pas. Par prudence, puisque leur habitat est constitué à 80% de paille, ils risqueraient de mettre le feu à la cage. Les trois petits cochons, c’est pareil, le seul à fumer est celui qui a construit la maison en brique, il se roule des joints énormes avec ses frères. Il voit le loup et même des renards. 

Bref, Nagui, faites comme moi, protégez-vous… mettez-vous à la clope, en plus on fait tous de la radio chez nous donc votre haleine ne gênera personne. Et je vous laisse la parole, parce que là vous allez dire que fumer, c’est mal. Je commence à te connaître, mon gros loup.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.