Ce matin, Tanguy nous expose les bienfaits des perturbateurs endocriniens...

D’abord, les perturbateurs endocriniens, qu’est-ce que c’est, mon dieu, j’ai l’impression d’être Michel Chevalet, d’être enfin crédible, quelle joie. Et bien il s’agit de susbtances chimiques contenues dans le plastique, les cosmétiques, Boy George est foutu, les emballages alimentaires, et qui altèrent notre fonctionnement hormonal, à nous, les hommes, mais aussi celui des bêtes, moi mon chien, depuis qu’il bouffe dans sa gamelle en plastique, a pris 30kg de muscles et il est jaune, je l’ai rebaptisé Michel Polnareff. Bref, pour utiliser un terme scientifique, ce sont de belles saloperies qui petit à petit nous niquent, et contre lesquelles on ne peut rien faire, parce que du plastique, il y a partout, par exemple dès que le petit ami de Nabilla la pénètre, il est exposé. Les perturbateurs endocriniens sont notamment suspectés d’avancer l’âge de la puberté, c’est horrible, vous faites un bébé, 3 ans plus tard, il ressemble à Philippe Martinez de la CGT, avec une grosse moustache et un appétit sans fin pour les merguez. A 5 ans, les gosses vont chez Body Minute se faire le maillot, et en CM2, les filles grossissent un peu, à cause de la ménopause. Macron, par exemple, a seulement 7 ans et demi, mais à cause des perturbateurs endocriniens, il en fait 39, du coup, il a dit à sa nounou, Brigitte, j’ai un plan, on dit qu’on est marié, je trafique ma carte d’identité, je deviens président et comme ça je rencontre Trump, mon héros favori car avec ses cheveux il ressemble trop à l’épouvantail du magicien d’Oz. Là, Brigitte lui a dit, mais ne penses-tu pas l’entreprise un peu hasardeuse, soleil de ma vie, astre sans ombre, mon loulou, Macron a répondu, parle-moi normal, j’ai 7 ans, mon corps a bougé mais dans ma tête j’en suis encore à l’âne Trotro, l’âne Trotro, trop trop rigolo, allez, dis oui, ça va te sortir de ta petite vie de bourgeoise coinços.

En effet, comment expliquer qu’à 39 ans, Macron cherche à bouffer des cordons bleus, aliment qu’on cesse d’ingérer à l’âge où on réalise que non, Black M n’est pas un super chanteur avec des textes chiadés, soit 12 ans. C’est parce qu’il nous a berné, toute son enfance, sa mère lui a réchauffé des biberons en plastique au micro-ondes, il a bu tout ça, ses hormones ont fait du moonwalk, à 5 ans, il était ministre, à 6, il a eu du mal à crier, parce que c’est notre projet, puberté, sa voix muait, à 7 il était à l’Elysée. Avec les perturbateurs endocriniens, pas besoin d’attendre, 13 ans vous êtes un vieux con. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.