Samedi, des jeunes, ces êtres purulents qui écoutent Jul, nous ont donné de l’espoir, à nous les vieux qui pensions à les déguiser en caniches pour les faire piquer par un véto un peu bigleu. Ils ont marché pour le climat, et ça marche, parce qu’il faisait trop sec et que depuis il pleut.

Deux femmes font l’actu. Deux poids lourds de la com, on les voit plus dans les médias que l’âne Trotro sur Piwi +, ou Kevin Mastersex sur Dorcel TV, c’est comme l’âne Trotro mais mieux bâti. A ma gauche, elle a 66 ans, est née au Sénégal, c’est la plus ancienne migrante, elle a plus trainé dans le marais poitevin qu’une grenouille à 3 pattes, donc infoutue de monter sur un nénuphar, ce qui l’a maintenue des années dans un taux d’humidité à 100%, des cèpes lui poussaient dans le dos, c’est Ségolène Royal. 

A ma droite, elle a 16 ans, est née à Stockholm, contrairement à toutes les stars nées à Stockholm, elle n'a pas gagné l’Eurovision avec une chanson pourrie, c’est la dernière personne au monde à avoir des nattes, dans un atelier macramés, elle se ferait refaire la tête par 15 seniors excités, c’est Greta Thunberg. Alors pourquoi mets-je ces deux personnes dans le même sac, comme dirait un serial killer qui n’avait pas prévu de tomber sur des jumelles ? Et bien parce que Royal et Thunberg, sur le papier, recyclé bien sûr, c’est le même combat, celui pour la planète. 

Elles protestent, se bougent, et elles ont raison, parce que le changement climatique c’est un enfer, j’ai acheté une doudoune en 2014, j’ai encore jamais pu la mettre, à terme ça va couler les collections automne-hiver, et Cristina Cordula va se retrouver à foutre des slips de bain à tout le monde juste parce qu’il fait 32 en Sologne.

Alors bien sûr, en France, pays officiel des ronchons, où on n’est jamais content, « oui, Louis 16 il est méchant, on va le couper en deux, oui, C8 il y a plus Pastureau, ma vie n’a plus de sens », et bah on les critique. Royal par exemple, elle est ambassadrice des pôles, c’est comme délégué de classe sauf qu’on ne défend pas des ados acnéiques mais des pingouins, qui eux n’ont pas d’acné, la nature est mal faite, parce qu’avec leur bec, ils pourraient se percer les boutons. 

Et les ados n’ont pas de bec, à part le fils d’Alain Bougrain-Dubourg, Jean-Mouette, né des amours entre son père et un goéland argenté. Or, la semaine dernière, la presse, qui s’acharne sur Ségolène Royal parce qu’elle est une femme et qu’elle est formidable, d’après Ségolène Royal, révélait qu’elle n’avait assisté à aucun conseil de l’arctique, des forums dans lesquels on rencontre des eskimos sans bâton, ou alors s’ils en ont un, c’est un jeu sexuel qui la veille a mal tourné. 

Donc il faut la comprendre, vous iriez, vous, parler de trucs en train de fondre, déjà les pubs Comme j’aime avec les gusses qui ont perdu 32 kilos en ¼ d’heure, c’est pénible, mais la banquise qui fond, c’est déprimant. Et Mme Royal a déjà passé 30 ans de sa vie avec Hollande, le mec dont la plus grosse folie a été de dire « chouette » la fois où il a réussi à finir les mots fléchés Télé Loisirs, si quelqu’un a le droit de s’éclater, c’est elle, moi si je pouvais, je l’emmènerais sur la tournée « acid house revival » dans les îles grecques avec du poppers plein son haut de tailleur. 

Mais non, il faut qu’on la critique, allez-y, vous, au conseil de l’arctique, fréquenter des nordiques pâlichons, à faire passer Amélie Nothomb pour Séguéla, qui vous disent que la planète est cuite. Mme Royal s’est défendue, elle a dit qu’elle faisait gaffe à son bilan carbone, « je ne bouge plus », a-t-elle précisé, « je suis roulée en boule sans respirer dans le meuble sous l’évier de ma cuisine », bilan carbone -12. Et bien la presse a quand même déterré un vieux dossier, en 2018 elle a fait un aller-retour en avion vers l’Islande dans la même journée pour inaugurer un bateau de croisière de luxe, mais quel procès d’intention, si Emile Zola était encore vivant, il dirait « je vais laisser l’affaire Dreyfus à Julien Courbet, je vais défendre Royal, la pauvre », parce que si ça se trouve, sur le bateau de croisière, ils changent les serviettes tous les 2 jours seulement pour faire du bien à la planète. On ne sait pas.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.