Midi c’est l’heure des odeurs ! De nourriture, de sueur pour les amants qui se retrouvent à l’hôtel Formule 1 sur l’heure de pause... Et sachez que la nouvelle montre d’Apple reconnaîtra sans doute bientôt les odeurs. Pourquoi faire ? Tanguy nous dit tout !

Je suis très sensible aux odeurs corporelles. J’ai la même vie qu’un yorkshire, sauf que je ne me fais pas caresser toute la journée par une vieille dame dans le 16ème arrondissement, parce qu’aucune n’a voulu. J’ai écumé les clubs de bridge et les permanences des Républicains pour les élections européennes en jappant, je me suis frotté à la jambe d’un monsieur avec l’air jovial, personne n’a voulu de moi. 

Ce qui n’est pas plus mal, puisqu’à la réflexion, le petit manteau pour chien ne me va pas, il faut dire qu’il ne descend pas très bas, et que j’ai des fesses qui auraient besoin d’environ 700h de pilates pour être montrables. Pour l’instant, je ne m’en sers que pour m’asseoir, alors que je pourrais les montrer sur Instagram si elles étaient galbées, il y a plus de boules là-dedans qu’au club de pétanque de Parick Bosso. 

Bref, mes sens sont nuls. Je vois mal, j’entends à peine, le goût des aliments, je m’en fous, donc il me reste l’odorat, que j’ai vraiment travaillé. Ainsi, Daniel, je suis capable de reconnaître votre odeur à un kilomètre 2, ce mélange de tabac froid, de testostérone et du jojoba que vous appliquez sur vos poils de torse, le Jean-Louis David des tétons, on vous appelle. Quand on vous voit avec tout ça qui dépasse de la chemise, on a l’impression que ce sont des cheveux et qu’ensuite le visage d’Eddy de Pretto va sortir de votre col pour chanter dans un souffle neurasthénique un titre parlant du mal-être des individus dans notre société déshumanisée. 

Les odeurs corporelles, ça s’étale sur un champ des possibles allant de l’atroce, l’odeur des pieds de Franck Ribéry à la fin d’un match de foot, à l’horrible, l’odeur de la tête de Franck Ribéry quand fortuitement il tombe sur le cahier de vacances Passeport pour le CM2 de son fils et que son cerveau s’immole, et six molles, ça fait pas une dure, comme on dit chez Marc Dorcel, en passant par le délicieux, l’odeur des cheveux d’une femme, ou les moules au maroilles si on a la chance, l’été, de s’offrir 4 jours à Berck Plage.

Les odeurs corporelles, ça fait partie de notre identité, Peter Doherty, par exemple, le rockeur déchiré, s’il sort de scène et qu’il sent le jasmin, ça casse le mythe, un rockeur, ça pue, Deep Purple en 72, on n’était pas sur de l’huile essentielle à la lavande. Philippe Manœuvre qui depuis 40 ans vit au milieu des rockeurs s’est fait boucher les narines par Lafarge, avec un peu de ciment qui leur restait de leur activité en Syrie. 

A contrario, Carla Bruni, qui au maximum dans ses concerts lève le sourcil droit, en s’excusant ensuite pour son jeu de scène un peu violent, « j’ai mes excès », ajoute-t-elle, ne peut pas sentir la moufette morte, ça ne collerait pas avec son image. Et puis une odeur, c’est un voyage, sentez l’eau de Cologne d’Albert Algoud et vous revenez en 58, c’est Robert Doisneau, les gosses avec la baguette sous le bras, une époque mieux que maintenant, à la Brioche Dorée le donut a remplacé la baguette, et impossible de se coller un donut sous le bras, avec la forme que ça a, on peut juste se le mettre sur le pénis. 

Seulement, si on n’a pas le petit manteau pour chien dont je parlais, c’est impossible. Bref, les odeurs, c’est primordial, et Apple, la marque qui nous vend 14 fois le même téléphone en changeant une lettre à la suite du nom, s’en empare. Vous connaissez l’Apple Watch ? Ce sont ces montres très pratiques, parce qu’elles reçoivent les e-mails, vous pouvez demander à votre tante par mail « quelle heure est-il ? », elle vous répond, et du coup, vous avez l’heure. Et bien les nouvelles Apple Watch reconnaîtraient bientôt les odeurs.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.