Mike Hughes était un platiste, ces gens qui sont persuadés que la terre est plate. Les platistes sont des cons. Et l’un d’eux l’est encore plus, Mike Hughes, platiste qui samedi a tenté de s’envoler à bord d’une fusée fabriquée dans son jardin. Il voulait s’élever pour voir si la terre était plate et s’est crashé

On a franchi une étape dans la bêtise humaine. Jusqu’à présent, on regardait d’un œil perplexe 2-3 télé-réalités de W9 dans lesquelles des filles et des gars végètent à 30 de QI cumulé, et on se disait, alors que la candidate Kelly, de Marseille, demandait au candidat Kevin, de Dunkerque, sur quel arbre poussait le sel qu’on fout dans les frites, on se disait qu’ils étaient sacrément cons. 

Ça rassure, pour un gonze comme moi qui suis dans la moyenne intellectuelle basse, c’est-à-dire que dans la salle d’attente du dentiste, je tente la lecture d’un numéro de l’Express, celui sur l’islam du 24 janvier, qui est posé à côté de celui sur l’islam du 19 décembre et le numéro du 11 février, qui parle de l’islam, mais très vite je me rabats sur un Astrapi. 

C’est moins anxiogène et en général il y a un dossier sur les hiboux, alors que dans l’Express jamais, ou alors il faudrait qu’il y ait un hibou radicalisé, un hibou qui se jette sur les gens en faisant « ouh ouh akbar », ce genre de trucs. Donc voir des plus cons que soi, ça permet de se rassurer, de se dire « ok bébé, t’es pas une lumière, ta mère devait tourner au Picon bière quand elle t’a porté dans son bidou, mais comparé à Afida Turner, t’es Hubert Reeves ». 

Et là hier, un dimanche, ce jour composé d’ennui, de mal-être et de recherche sur Google des mots clés Agnès Buzyn sexe, pour voir si elle aussi a une sex-tape dans laquelle elle se plante 20 seringues dans les fesses en se léchant les lèvres et en murmurant « on n’est jamais trop vacciné », hier j’appris l’existence de Mike Hughes, et en même temps sa mort. Mike Hughes, c’était un savant américain, persuadé que la terre était plate, donc vous me direz, savant – terre plate, c’est contradictoire, c’est comme de dire « c’était un membre de la République en Marche persuadé de faire un carton aux municipales ». 

Bref, Mike Hughes a ouvert une cagnotte Leetchi, a écrit « je vais construire une fusée à vapeur dans mon jardin, j’ai besoin de brozouf », et là des gens ont donné, par vice, ce sont les mêmes qui donneraient à une cagnotte de François Bayrou intitulée « si on atteint les 14 000 euros je twerke avec Marielle de Sarnez ». 

Donc le savant a récolté 18 000 dollars, mais au lieu de s’acheter avec une maison à Saint-Etienne ou un mètre carré de terrain à Paris, il a investi dans sa névrose. Il a construit une fusée, dans son jardin, avec du placo, un tabouret dans la cabine de pilotage, et comme réacteur 3 poules à qui il comptait faire bouffer du chorizo, et faire décoller le machin. 

Et le pire, c’est que la chaîne de télé qui l’employait, Science Channel, a suivi le projet, donc science mon bas du dos, parce que des scientifiques qui pensent en 2020 que la terre est potentiellement plate, on a envie de leur dire « vieux, te rends-tu compte que là, faut tout reprendre à zéro avec toi, c’est comme si la chaine Dorcel TV se demandait ce que sont les spermatozoïdes ». L’objectif de Mike Hughes était donc de franchir un jour la ligne de Karman, qui se situe à 100 kms au-dessus de la surface de la terre, pour voir de là-haut si elle était plate, 100 kms en fusée construite dans le jardin, c’est comme si parce que vous avez fabriqué un petit vélo en bois pour votre filleul de 2 ans vous l’inscriviez au Tour de France en lui disant « vas-y Théo, Christopher Froome, tu vas en faire qu’une bouchée ». Samedi, Mike Hughes s’est donc rendu dans le désert californien, cet espace aussi abstrait qu’une pensée de Marlène Schiappa, a allumé sa fusée, et elle a décollé.

C’est donc un succès ? Un grand pas pour la science ?

Non, il est mort, ce con. La fusée a peut-être fait 100 mètres avant de se désintégrer, ça a fait « pouf », et Mike Hugues, on le voit parce que ça a été filmé, s’est retrouvé dans le ciel sans rien, sans fusée, sans parachute, parce qu’il avait la confiance, lui vous le lancez face à un ours avec un Balisto, il s’en sert comme d’une épée, persuadé qu’il va tuer l’animal, et il s’est écrasé tel un étron de chacal atteint de diarrhée. En plein désert, ce qui fait que ça ressemble à un épisode de Breaking Bad si le responsable du resto de poulet avait été très énervé par quelqu’un et aurait cherché à se venger d’une manière inédite. Ceux qui là sont sur la saison 10 de la Clem n’auront pas compris cette blague, tant pis pour eux, ils n’ont qu’à regarder des séries. 

Alors notons, comme on dit chez Albin Michel, que Mike Hughes, qui est décédé, avait déjà tenté l’expérience avec une première fusée, il était monté jusqu’à 600 mètres d’altitude, il avait eu le temps de voir 2-3 choses au loin, le soleil, un groupe d’étourneaux, le pénis de Benjamin Grivault, puis il s’était crashé, mais avait survécu. 

Et c’est là qu’on différencie celui qui pense du con : celui qui pense se dit "Incroyable, je suis toujours là, finies les sottises, la terre est ronde et basta, le reste de ma vie je le passe à la cool à regarder sur YouTube des vieux numéros de la Piste de Xapatan", tandis que le con se dit "Je m’en fous, je réessaye". Regardez Ségolène Royal, on dit qu’elle serait tentée par la présidentielle 2022. 

Mike Hughes, donc, est mort, on ne saura pas si la terre est plate, en tous cas lui, l’est, maintenant. 

Et Science Channel a fait un communiqué, ces mecs malsains devraient se fouetter avec une éprouvette brisée en criant "On a poussé Mike à sa mort", mais non, ils ont écrit "ce décollage a toujours été son rêve, RIP Mike". Bah oui, mais les rêves, ce n’est pas fait pour être vécu, parfois je rêve de Nagui, il est torse nu, on se roule dans la rosée, il tente de ne pas écraser de chenilles parce qu’il prend soin des animaux, bon bah la fois où vous avez voulu concrétiser ça, Nagui, que vous ai-je dit ? "Les rêves ne sont pas fait pour être réalisés", et on en est resté là. Si un jour Madonna rêve qu’elle commence un de ses shows à l’heure, elle ne va bouleverser toute son organisation pour ça, non, elle débute à minuit, tranquilou, les deux mains dans son slip de cuir, et elle déroule ses deux heures de playback. 

Donc souvenons-nous de Mike Hughes, et rassurons-nous en nous disant que grâce à des gens comme lui, on trouvera toujours plus con que nous. 

"Mad" Mikes Hugues lors d'un essai (avorté) en avril 2019
"Mad" Mikes Hugues lors d'un essai (avorté) en avril 2019 © Maxppp / Gene Blevins/ZUMAPRESS.com
  • Légende du visuel principal: 'Mad' Mike Hughes en train de se préparer le 27 novembre 2017 © Maxppp / PAUL BUCK/EPA/Newscom
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.